Image
18/04/2023

CERCLE À L'HONNEUR: Le Cercle ADESIF

Dans chaque numéro du Guido Magazine, nous mettons un cercle à l'honneur. Et ce sont aujourd'hui les membres du Cercle ADESIF, l'association des étudiants en soins infirmiers de Montignies-sur-Sambre (Charleroi), qui ont accepté de répondre à nos questions.
 


Pourquoi?
Rayan:
«Pour m’engager et m'intégrer dans la vie étudiante de la ville et de mon école. Passer de bons moments et pouvoir réaliser des actions collectives.»
Léa: «Étant française, m’engager dans un cercle était pour moi une façon de me créer une deuxième 'famille', faire des rencontres. Instaurer une bonne entente avec mes autres camarades de l’école, pouvoir s’entraider, créer des événements durant lesquels les élèves peuvent se divertir, passer du bon temps.»

Le cercle?
Léa
: «Un cercle au sein duquel une belle entente règne, une bonne cohésion d’équipe, de la bienveillance envers chacun des membres. Un cercle soudé, à l’écoute de tout le monde.»
Eloïse: Mon cercle est tout simplement compréhensif. Chaque membre apprend à connaître les autres, on rigole énormément (nous sommes surtout des fêtards invétérés).»

Les activités?
Simon
: «On essaie de sensibiliser de manière festive sur des sujets sensibles comme une soirée contre le cancer du sein en partenariat avec des associations locales.»
Léa: «On peut y ajouter un après-midi d’intégration au sein de notre école, la journée de la sécurité des patients, une récolte et distribution de jouets pour les enfants hospitalisés, la soirée infirmier/infirmière…»

Guindailles?
Simon
: «Il faut venir faire la fête avec nous jusqu'a pas d'heure, on se fait des copains on boit des coups, on rit, on danse, on se lâche, tout ce qu'il faut pour passer une bonne soirée.»

Avantages et inconvénients?
Eloïse
: «L'amusement, la solidarité, la joie, le soutien, la beauté des projets et le plaisir que procure la reconnaissance reçue ou l'aboutissement d'un projet qui nous tient à cœur. Par contre, c'est très énergivore et en associant les responsabilités d'un cercle avec l'apprentissage des cours, ce n'est pas toujours évident.»

Une anecdote?
Elsa
: «Quand on a débuté, on s’est réuni avec un autre cercle pour les rencontrer et sympathiser avec eux. Au début de la réunion, on était tous détendus mais ça a vite pris un autre tournant: le cercle d’en face nous a bien fait comprendre qu’il ne fallait pas marcher sur leurs plates-bandes, c’en est vite devenu gênant.»

Le meilleur souvenir?
Elsa
: «Pendant le Relais pour la Vie, on a fait une soirée caritative. On ne s’attendait pas à ce que ce soit rempli vu que c’était notre premier événement. À l’heure ou la soirée avait été annoncée, une foule de personnes sont arrivées. Tous habillés en rose ou avec un ruban. On n’en revenait pas. Le bar était plein, à l’intérieur et à l’extérieur. On a vraiment passé une bonne soirée, tous les retours ont été positifs, c’était incroyable.»


  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture



 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84