Image
10/01/2010

Grippe A: les extraterrestres sont parmi nous!

DR JOS: «Une hypothèse sérieuse prétend que les pandémies sont causées par des envahisseurs extraterrestres»


Imagine une énorme balance. Sur un de ses plateaux, on dispose tous les virus qui se baladent sur la planète. De combien de baleines bleues - comme tu le sais, les plus gros animaux ayant jamais vécu sur terre - as-tu besoin sur l'autre plateau afin que la balance soit en équilibre? Réponse: un million! En bref, les virus sont partout et ils sont innombrables. De temps à autre, un nouvel exemplaire fait son apparition, comme le virus de la grippe A H1N1 cette année, plus connue sous le nom de grippe mexicaine. Et que fait-on alors? On garde la tête froide et on passe chez le Dr Jos pour un état des lieux de la situation.

 
 
Le docteur semble enrhumé. «Pas de panique, je n'ai pas la grippe A,» renifle-t-il. «C'est impossible en fait, car je suis vacciné. Non, j'ai juste un petit rhume. Une infection virale, mais pas de...» Un éternuement apocalyptique l'empêche de terminer sa phrase.
 
GUIDO: Vous souffrez donc d'une simple grippe.
Dr Jos: (renifle bruyamment) Non, attention, je m'énerve vite si on fait une mauvaise utilisation du mot 'grippe'. Une petite grippe, ça n'existe pas. La grippe est une infection des voies respiratoires, causée par le virus de l'influenza. Avec ça, t'es réellement malade. Ce que les gens appellent une petite grippe ou un état grippal, c'est tout autre chose. Quand tu as la grippe, tu ne le sais que trop bien: tu restes allongé pendant trois jours minimum. Une petite grippe, c'est le plus souvent un refroidissement, causé par un rhinovirus.
GUIDO: C'est donc cette maladie que vous avez pour le moment.
Dr Jos: (hausse les épaules) Probablement. Ce n'est pas la grippe en tout cas, car je n'ai pas de fièvre. Chaque année, des infections virales des voies respiratoires font le tour de notre pays. En plus des virus de l'influenza et le rhinovirus, on compte aussi le virus respiratoire syncytial et le métapneumovirus, qui cause beaucoup de dégâts surtout chez les petits enfants. Si tu souffres du adénovirus, tu dois faire attention à ne pas tousser dans ton pantalon, le coronavirus entraîne un syndrome respiratoire aigu sévère, il y a aussi les bocavirus… Il y a du choix! (tousse)
GUIDO: Pourtant, il y a bien un virus dans le feu de l'actualité pour le moment: la grippe H1N1.
Dr Jos: Cette attention qu'on lui accorde est en partie légitime. On se retrouve ici face à une nouvelle variante du virus de l'influenza contre laquelle le système de défense humain n'est pas préparé. Ecoute, il faut savoir que le virus de la grippe saisonnière revient chaque année. C'est un phénomène normal. Chaque année, les virus sont quelque peu différents. Des variations sur un même thème. Cependant, quelques fois, un changement sérieux survient et peut mener à une pandémie. Elle en effraie plus d'un depuis la gigantesque pandémie de la grippe espagnole en 1918 qui a causé de 50 à 100 millions de morts. Bien, cette année, nous avons à faire avec une telle variante et la pandémie de grippe est maintenant établie. Heureusement, il existe déjà un vaccin et ses conséquences ne semblent pas plus sérieuses que celles de la grippe 'normale'.
GUIDO: D'où vient une telle nouvelle variante de grippe?
Dr Jos: (se racle la gorge) Les virus de la grippe sévissent aussi chez les oiseaux et les cochons. Ils ne la refilent pas aux humains, à moins que certaines personnes n'entretiennent des contacts plus étroits avec les animaux. Je pense par exemple à la grippe aviaire H5N1 qui a vu le jour quelques années auparavant en Asie du Sud-est et qui entraîne encore aujourd'hui quelques contaminations. Une grippe à forte mortalité, mais qui est contaminé? Quelques oiseliers des marchés de Hongkong ou Jakarta, qui baignent toute la journée parmi les plumes. Cette grippe ne s'est jamais transmise de l'homme à l'homme. Par contre, la H1N1, qui a vu le jour au Mexique au début de cette année, peut être transmise d'un homme à un autre. C'est pour cette raison que la grippe mexicaine a rapidement fait le tour du monde. Comment se fait-il que le virus ait muté de cette façon? On en entend des vertes et des pas mûres sur le sujet. (sourit) Ce sont de chouettes histoires, je dois le reconnaître. Il semblerait que l'apparition de telles pandémies soit cyclique, avec une périodicité de onze ans. On possède des données sur ce retour perpétuel depuis l'année 1700. D'où vient ce cycle de onze ans? Eh bien, il semblerait que l'activité des taches solaires connaisse un cycle de onze ans. Les taches solaires influenceraient les routes de migration des oiseaux migrateurs, ce qui aurait une influence sur l'échange de virus entre l'homme et l'animal.
GUIDO: Waw!
Dr Jos: N'est-ce pas? Mais il existe une hypothèse encore plus dingue. Les pandémies seraient causées par des envahisseurs extraterrestres! (explose de rire, ce qui entraîne une nouvelle quinte de toux) Pas des petits martiens, mais il existerait un nuage de matériel organique dans notre système solaire que notre Terre transperce tous les onze ans. Ces acides aminés et autres du même acabit contamineraient les virus, ce qui explique l'apparition de nouvelles variantes. Les extraterrestres sont parmi nous! C'est-y pas cool, ça?
GUIDO: Euh, retour sur la planète Terre, docteur. Que pouvons-nous faire pour éviter toute contamination?
Dr Jos: (éternue bruyamment)Te faire vacciner. C'est l'Etat qui régale! Malheureusement, la vaccination des jeunes en bonne santé n'est pas encore au programme à l'heure d'aujourd'hui. Encore un raisonnement qui nous déplaît. Les vieux ont droit à un vaccin, alors qu'ils sont probablement encore en partie immunisés, alors que ceux qui font tourner l'économie ne seront pas vaccinés. Sinon, ne te préoccupe pas trop de ceux qui te conseillent de te laver les mains ou de te protéger la bouche avec un mouchoir en papier. (se mouche avec fracas dans un grand mouchoir en coton) OK, ce conseil est bienveillant, mais au niveau des septuagénaires. Naturellement, en tant que docteur, je ne peux pas reprocher à un patient de se laver régulièrement les mains, mais qu'est-ce que cela a à voir avec la grippe? Je suis partisan de se laver le sexe et les burnes chaque jour, mais cela évitera-t-il d'attraper la grippe? (rire) La grippe est transmise par de minuscules gouttes infectées qui se propagent dans l'air après un éternuement ou un toussotement. Qu'est-ce que tu veux faire contre cela? (hausse les épaules) Rester reclus chez toi pendant tout l'hiver? Je suis également impressionné par un des messages délivrés par les hôpitaux. Des affiches qui conseillent aux personnes qui se sentent malades de ne pas venir en consultation? Waw, super ingénieux! Et je ne parle pas de leur plan pour diviser les cliniques en deux parties, une avec une high viral density et l'autre avec une low viral density. C'est n'importe quoi, impossible à réaliser. Ils oublient que chaque nouveau patient qui entre dans un hôpital avec n'importe quels symptômes provient en pratique d'un espace à high viral density, j'ai nommé la planète Terre où sévit pour le moment une pandémie de grippe. Ce plan est aussi ridicule que de proposer de déporter tous les contaminés en Flandre! (rires) Mec, avec tout ça, j'ai complètement oublié de te proposer une Trappiste. On s'en boit une?
GUIDO: Evidemment. Tant qu'on est en bonne santé!
 
René Van Caesbroeck
 

 

 
Dr Jos recommande la lecture des ouvrages suivants:
 
Jefferson e.a., Physical interventions to interrupt or reduce the spread of respiratory viruses: systematic review, BMJ., sep. 2009
Toubenberger e.a., 1918 influenza: the mother of all pandemics, Emerg-infect-dis., jan. 2006
Yeung, A hypothesis: sunspot cycles may detect pandemic influenza A in 1700-2000 A.D., Med-hypotheses., mrt. 2006
Gutiérrez e.a., Community transmissions of influenza A (H1N1) virus at a rock festival in Belgium, Euro-Surveill., aug. 2009
Nicoll e.a., Europe's initial experience with pandemic (H1N1) 2009 - mitigation and delaying policies and practices, Euro-Surveill., jul. 2009
Moghadas e.a., Modelling an influenza pandemic: a guide for the perplexed, CMAJ., aug. 2009
Horgan, Space invaders. Extra! Extra! Flu linked to sunspots!, Sci-Am., apr. 1990
Linde e.a., Does viral interference affect spread of influenza?, Euro-Surveill., okt. 2009
Luby e.a., Effect of handwashing on child health: a randomised controlled trial, Lancet., 2005
Cowling e.a., Facemasks and hand hygiene to prevent influenza transmission in households: a randomized trial, Ann-Intern-Med., 2009
White e.a., The effect of hand hygiene on illness rate among students in university residence halls, Am-J-Infect-Control., 2003

Les 5 plus beaux musées de Charleroi

Qui a dit que Charleroi était une ville terne et morte? Que nenni! La preuve avec ces 5 musées de la [...]

Des BBQ Box premium directement livrées chez toi!

Tu en as marre des barbecues fades et sans inspiration? Dierendonck te propose un barbecue exclusif et [...]

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture



 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84