Image
10/09/2019

SCHOUWEN-DUIVELAND: L'île la plus au Nord de la Zélande

Schouwen-Duiveland, entre l'Escaut Oriental, la Mer du Nord et le Lac de Grevelingen, se composait autrefois de quatre îles différentes: Schouwen, Duiveland, Dreischor et Bommenede, mais celles-ci ont été reliées entre elles au fil des siècles. Bienvenue dans ce que la Hollande a de plus beau à proposer, si près de chez nous et pourtant tellement dépaysant.


9 raisons de visiter cette île de Zélande

Parce que Zierikzee est une ville magnifique

Bien que Zierikzee ne soit pas très étendue, cette belle ville regorge de plusieurs curiosités: elle compte plus de cinq-cents bâtiments protégés. Le centre-ville historique est complètement entouré d'eau et super agréable. La tour inachevée Sint-Lievensmonster (alias la Grosse Tour) est visible depuis des kilomètres à la ronde et aurait dû être la plus haute tour d'église des Pays-Bas. Ce qui prouve la richesse de Zierikzee au Moyen-Âge. Il fait bon flâner le long du Vieux et du Nouveau Port, dans les ruelles étroites et sous les trois portes de la ville encore préservées. Plutôt fan de shopping? De terrasses? Un verre dans un café ou un chouette petit restaurant? Tout cela est aussi possible à Zierikzee.

zierikzee-monumentenstad.nl

Parce que c'est à moins de deux heures de chez toi

À moins d'habiter dans le fin fond des Ardennes, Schouwen-Duiveland n'est jamais très loin de chez toi. Deux solutions d'itinéraires s'offrent à toi: via Gand et le tunnel de l'Escaut Occidental à Terneuzen (5 euros le passage) avant d'emprunter le Pijlerdam (Barrage de l'Escaut Oriental) ou le Pont de Zélande au-dessus de l'Escaut Oriental ou via Anvers et ensuite Bergen op Zoom sur la N257 et la N59. Malheureusement, les transports en commun ne sont pas une option car les liaisons ferroviaires et les correspondances en bus vers la Zélande sont tout sauf pratiques. En plus, aucun train ne circule sur l'île.

westerscheldetunnel.nl

Parce que c'est le paradis du vélo

Les Pays-Bas sont un paradis pour les cyclistes, et c'est également le cas à Schouwen-Duiveland. Il existe un vaste réseau de pistes cyclables qui ne partagent quasiment jamais la route avec les voitures. Conduire sur des kilomètres de digues, de barrages et de ponts est une fabuleuse expérience. Partout, il est possible d'avoir une vue à couper le souffle sur les polders et la mer, tandis que l'Escaut Oriental et le Lac de Grevelingen ne sont jamais loin. Oui, il y a souvent une forte brise, mais si tu loues un vélo électrique, tu auras la possibilité de parcourir toute l'île en une journée, même avec un important vent contraire.

jandejonge.biketotaal.nl

Parce qu'on peut apercevoir des baleines sur l'Escaut

Depuis 1986, l'Escaut Oriental est complètement isolé de la mer du Nord par une barrière anti-inondation impressionnante, ce qui signifie que la marée peut toujours entrer et sortir du bras de mer. Depuis, un écosystème unique a émergé et l'Escaut Oriental est devenu le plus grand Parc National des Pays-Bas. On y parque des moules et des huîtres et on y pêche les homards. Des hordes de phoques se rassemblent sur les bancs de sable qui s'assèchent à marée basse. Mais le plus spectaculaire reste les marsouins, une petite espèce de baleine de la taille d'un dauphin. Une quarantaine de marsouins vivent en permanence dans l'Escaut Oriental et viennent régulièrement à la surface de l'eau pour prendre leur inspiration.

www.ms-onrust.nl

Parce que les dunes sont superbes


La partie Ouest de Schouwen-Duiveland, qui fait face à la mer du Nord, est connue sous le nom de Kop van Schouwen. On y trouve des forêts, un phare, de nombreux hôtels, des campings et des parcs de vacances, mais surtout des sentiers de randonnée traversant d’imposantes dunes qui surplombent de belles plages de sable. L'idéal pour ceux qui veulent vivre la romance maritime zélandaise dans un calme préservé.

burghhaamstede.com

Parce qu'on y trouve d'énormes ponts et barrages

Quel que soit l'itinéraire choisi pour arriver à Schouwen-Duiveland, il passera à coup sûr par un pont ou un barrage spectaculaire. La N57 compte neuf kilomètres qui se déroulent sur le Barrage de l'Escaut Oriental et sa traversée en vaut la peine. À mi-chemin, il est possible de s'arrêter sur l’île artificielle de Neeltje Jans pour admirer l’immensité monumentale des travaux du plan Delta ou pour visiter le Deltapark Neeltje Jans, une sorte de parc d’attractions maritime. Pour arriver à Zierikzee, le plus facile est d'emprunter le Pont de Zélande, long de plus de cinq kilomètres, qui traverse également l’Escaut Oriental. Du côté Nord de l'île, en direction de la Hollande-Méridionale, des ponts et des barrages se succèdent au-dessus du Lac de Grevelingen.

neeltjejans.nl

Parce qu'on peut y visiter un musée unique

À Ouwerkerk, à l'extrême Sud de l'île, on trouve le Watersnoodmuseum, le musée du raz-de-marée de 1953. Cette année-là, une tempête associée à la marée de printemps a provoqué une inondation sans précédent qui a coûté la vie à près de deux mille Hollandais, en particulier en Zélande. Pour fermer les digues emportées, on a utilisé, entre autres, des caissons, de grandes structures en béton qui s’enfoncent dans le sol. Le musée est logé dans quatre de ces caissons et donne une image saisissante de l'ampleur de la catastrophe, mais également de l'aide offerte dans le monde entier pour les opérations de secours et de reconstruction.

watersnoodmuseum.nl

Pour manger de délicieux homards, moules et huîtres

Les fameuses huîtres et moules de Zélande sont cultivées dans l'Escaut Oriental. Ces spécialités locales ne sont pas bon marché, mais quand même moins chères qu'en Belgique. Tout aussi cher mais hyper délicieux, le homard de l'Escaut Oriental est génétiquement différent des autres homards européens et a donc un goût plus fin. Le lieu le plus pittoresque de Schouwen-Duiveland pour y goûter, c'est l'un des restaurants du Nouveau Port (Nieuwe Haven) ou l'Engelse Kade à Zierikzee.

brasseriedekaoie.nl

Parce que l'esprit des villages de pêcheurs engloutis hante la région

Bommenee, Claeskynderkerke, Borrendamme, Simonskerke, Rengerskerke, Sint-Jacobskerke, Oudekerke, Westkerke, Brieskerke, Zuidkerke, Coudekerke, Clauskinderen, Westenschouwen… Voici le nom des villages de Schouwen-Duiveland qui ont été engloutis au quinzième et seizième siècle par les flots, emportés par les tempêtes, noyés par l’avancée de l'Escaut Oriental ou sacrifiés par la digue. Plus rien ne subsiste aujourd'hui même si l'imagination peut faire son petit effet, à l'exception de la Plompe Toren de Coudekerke, une tour d'église de 23 mètres de haut sur les rives de l'Escaut Oriental. Le reste du village de Coudekerke a disparu.

scez.nl


Sortie DVD: Leave No Trace

Un père (Ben Foster) et sa fille qui ont toujours vécu en marge de la société [...]

Sortie ciné: Fisherman's Friends

Les Anglais n'ont pas leur pareil pour nous livrer années après années des sympathiques [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider

SOCIAL

Topmovies

Jobs in the picture





 

Sortie CD: The Rolling Stones – Honk

Les papys du rock'n'roll sortent une énième compilation. Cela ne devrait pas constituer [...]

23/07/2019

Leisure Suit Larry: Wet Dreams Don’t Dry (PlayStation 4, Nintendo Switch)

Dans les années 90, les jeux de Leisure Suit Larry ont bien fait marrer dans les chambres d'ados. [...]

20/07/2019

Sortie DVD: Killing Eve

Ceux qui ne se sont jamais remis du départ de Christina dans Grey's Anatomy seront heureux [...]

19/07/2019

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84