Image
24/11/2020

Un tour du monde… en Belgique!

Alors qu'elle envisageait de prendre une année sabbatique pour découvrir le monde, la situation sanitaire a obligé Marie Voght (21 ans) à revoir ses plans initiaux. C'est alors que l'idée d'Un tour du monde… en Belgique s'est imposée à elle! Nul besoin en effet de traverser des frontières pour découvrir des paysages dépaysants, la preuve avec ses 21 destinations en Belgique compilées dans un livre ressourçant.


GUIDO: À quel moment l'idée d'écrire un livre sur les endroits les plus dépaysants de Belgique a germé dans ton esprit?
Marie: 
Mon idée est venue dans le courant de juin, lors d’une balade à Ninglinspo. J’ai toujours aimé écrire, je griffonne à gauche à droite et avec ce projet, je pouvais combiner tout ce que j’aimais: faire du sport, me balader, découvrir d’autres endroits, aider les autres à leur faire découvrir, m’occuper de mon chien, prendre des photos et écrire. Le must. 

«Mon premier souhait était de consoler les voyageurs qui n’avait pas pu voyager et redonner de la valeur à la Belgique»

GUIDO: Il a certainement fallu un certain temps entre l'idée du livre et la concrétisation de celui-ci?
Marie: 
Il faut savoir que le livre a été créé en un mois. Je me suis débrouillée, j’ai commencé mes recherches, j’ai fait des listes avec des itinéraires sur Google Maps que je créais moi-même et je faisais un planning en fonction de la météo: quand il faisait beau, je partais au matin et je revenais le soir, quand il faisait moins beau, j’écrivais. C’est pendant ce mois que j’ai eu ma première migraine ophtalmique. (rires) Petit à petit, le livre a pris forme, on a bossé avec ma graphiste pour qu’il sorte dès le 1er août car mon premier souhait était de consoler les voyageurs qui n’avaient pas pu voyager et redonner de la valeur à la Belgique.

GUIDO: Tu l'as publié toi-même, la recherche d'éditeur aurait-elle été trop fastidieuse?
Marie: 
Je prévois de l’envoyer à un éditeur un jour ou l’autre mais je suis quelqu’un d’assez indépendant, j’adore tout gérer toute seule… Et puis, ce que je voulais surtout aussi, c’est pouvoir avoir le retour de tout le monde, ainsi que leurs histoires. C’est ce que je préfère le plus, le partage des voyages de chacun.

«Le voyage a été pour moi une manière d’enfin pouvoir respirer, de me découvrir et de m’affirmer»

GUIDO: Tu as toujours eu l'âme d'une globe-trotteuse?
Marie: 
Pas du tout, très franchement. Plus petite, j’étais très timide, je suis la première dans la famille et j’ai été complétement pourrie gâtée. Mais mes parents m’ont enseigné quelques valeurs qui fait que je suis immatérialiste… Par-dessus tout, j’aime la découverte, j’aime apprendre continuellement, et l’aventure surtout! J’en ai besoin. Donc, en sortant de l’école où j’ai étouffé pendant quelques années, le voyage a été pour moi une manière d’enfin pouvoir respirer, de me découvrir et de m’affirmer.

GUIDO: Comment as-tu sélectionné les différentes destinations?
Marie: 
En cherchant sur les réseaux sociaux principalement. Aussi en voiture parfois, quand je vois un panneau ou un chemin sympa, je m’arrête, je descends et je vais voir.

GUIDO: Tu as été surprise par les beautés cachées de notre pays?
Marie: 
J’ai été très surprise. Je m’attendais à tomber sur des perles car chaque pays a ses beautés mais peut-être pas à ce point-là. Il n'y a rien à faire: il faut y aller pour comprendre. Rien que le contact avec la nature, ça fait un bien fou, je le recommande à tout le monde!

«Certains ne bougent que très rarement de chez eux, je ne voulais pas les décevoir»

GUIDO: Choisir, c'est renoncer, il y a très certainement de nouveaux endroits que tu aimerais maintenant ajouter à ta sélection?
Marie: 
Oui, en réalité j’ai fait beaucoup plus que 21 endroits en Belgique durant un mois. Mais j’ai dû opérer une sélection car je voulais que les gens ne soient pas déçus. Certains ne bougent que très rarement de chez eux, je ne voulais pas les décevoir. Par contre, je découvre actuellement encore des tas d’autres d’endroits qui me donnent d’autres idées…

GUIDO: Quelles sont les principales réactions de tes lecteurs?
Marie: 
Le livre a été vendu à plus de 350 exemplaires et je n’ai reçu que deux retours négatifs, dont une personne qui n’avait même pas lu le livre! (rires) Sinon, la plupart des gens me félicitent pour mon initiative et adorent le projet.

GUIDO: Comment convaincrais-tu les étudiants qui vont te lire de redécouvrir notre beau pays?
Marie: 
Comme on le sait tous, la planète va mal… Des billets pour aller à Marrakech à 30 €, je les ai pris, mais personnellement, je n’en suis pas fière! Quand on a la chance d’avoir un ciel bleu sans aucun nuage pendant le confinement, on se pose inévitablement des questions. Notre manière de voyager va devoir changer, évidemment nous partirons toujours mais d’une manière plus raisonnable peut-être, il va falloir s’y faire! J’ai découvert il n'y a pas longtemps un mec qui a fait 200 kilomètres en paddle/bivouac en France, des livres ont été écrits sur les chemins à prendre à vélo pour visiter la Belgique. On s’adapte et ça a du bon. Alors, si je devais argumenter, je dirais que malgré ce que l’on croit, les voyages plus 'écolo bobo' sont sûrement plus libres et plus respectueux.

GUIDO: Envisages-tu un tome 2 ou espères-tu pouvoir un jour réaliser un véritable tour du monde?
Marie: 
J’envisage plutôt un tome 2 de l’entièreté de la Belgique et quelques endroits si peu connus de la Côte, ainsi qu’un autre projet plus porté sur le thème de l’eau…

Des lieux de rêve… en Belgique!

S'il est impossible pour Marie de faire un top 3 de ses destinations préférées en Belgique («Ça reviendrait à spoiler tout mon travail!»), la jeune étudiante a quand même accepté de pointer quelques endroits de notre plat pays qui ont retenu son attention…


Le lieu le plus épatant

«J'ai été épatée par le Limbourg. Du côté de Houthalen, ils ont des endroits incroyables. Tout comme dans la Province de Liège avec le Ninglinspo! Mais il faut quand même savoir que chaque endroit que j’ai visité et qui se trouve dans le livre, je l’ai adoré! Sinon, il n’y serait pas.»

Le lieu le plus étonnant

«Le domaine à Houthalen, l’eau est bleue, l’endroit est à couper le souffle, il y a un camping superbe qui descend juste sur le lac, les arbres ne sont pas les même que chez nous non plus. On se croirait… ailleurs.»

Le lieu le plus dépaysant

«Difficile de pointer l’endroit le plus dépaysant. Tout dépend d’où on vient en fait. Je viens du côté de Limal. Dès que je sors du 'BW', je suis émerveillée. Ce sont des autres mentalités, des autres paysages, on a tout à apprendre partout

Le lieu le plus bizarre

«L’endroit le plus 'bizarre', si je peux m'exprimer ainsi, c’est l’église de Looz, un monument d’architecture qui est vraiment dingue à voir.»

Le lieu le plus inoubliable

«Là, impossible de choisir, désolée! J’ai emmené deux, trois amies dans mes périples, je me suis parfois perdue, chaque endroit a son histoire. Ils ont tous leurs caractéristiques et sont pour moi tous plus beaux les uns que les autres.»


Sortie DVD: La bonne épouse

Mais dans quelle galère sont venus s'embarquer Juliette Binoche, Yolande Moreau et Edouard [...]

5 façons de découvrir la CHARENTE-MARITIME: En barque dans la Venise Verte (4/5)

Pour le moment, les voyages transfrontaliers sont compromis mais on a bon espoir que ce ne soit plus [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

Sortie BD: Les Aigles de Rome (Livre 1)

L’an 743 urbe condita sonne la guerre des peuples suite à l’expansion de l’Empire [...]

14/01/2021

Sortie DVD: Le cas Richard Jewell

Agent de sécurité pendant les Jeux Olympiques d'Atlanta, Richard Jewell réussit [...]

13/01/2021

Sortie BD: Gnomes de Troy

Vous avez probablement entendu parler des célèbres séries du monde Troy, Lanfeust, [...]

07/01/2021

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84