Image
17/09/2019

Les bonnes réponses pour ton ENTRETIEN D'EMBAUCHE (5/5)

Lors d'un entretien d'embauche, tu dois répondre à un flot incessant de questions. Quelle est la meilleure réponse à donner? Et que faut-il éviter de dire? GUIDO te donne un aperçu des bonnes et des mauvaises réponses.


"Te qualifierais-tu de quelqu'un d'entreprenant?"

La mauvaise réponse:

Ne réponds pas de façon trop enthousiaste à cette question, car le recruteur pourrait alors en conclure que tu souhaites utiliser ce job comme tremplin vers une meilleure situation, peut-être même ta propre entreprise. D'un autre côté, une personne qui manque d'esprit d'entreprendre fait souvent du sur-place.

La bonne réponse:

Essaie de laisser transparaître que tu es entreprenant et ambitieux sans avoir l'air de bousculer tout le monde pour atteindre ton but.

"Quel est ton but dans la vie?"

La mauvaise réponse:

À moins que tu ne postules pour devenir nonne ou prêtre, ce n'est pas le moment de dévoiler tes aspirations religieuses ou philosophiques au grand jour. L'aspect matériel, comme "devenir riche, rouler dans une belle voiture et avoir une grande maison", est à éviter.

La bonne réponse:

Donne une démonstration claire et concise d'une profession épanouissante, d'une famille et d'une vie heureuse sans débauche quelle qu'elle soit, évite que l'un des buts soit plus mis en valeur qu'un autre.

"Quel titre de fonction aimerais-tu voir apparaître sur ta carte de visite?"

La mauvaise réponse:

Les titres de fonctions sur les cartes de visite s'assimilent souvent à un charabia en anglais (regarde sur www.bullshitjob.com/title). Seules les personnes superficielles y accordent de l'attention, ne te rends donc pas ridicule en sortant immédiatement une telle formule de ta manche, ce qui serait plus risible qu'autre chose.

La bonne réponse:

Dans ce cas, une réponse intelligente serait de dire que cela n'a pas beaucoup d'importance. Ce qui compte, c'est le contenu du job, et non son emballage.

"Si tu pouvais choisir, dans quel genre de voiture aimerais-tu rouler?"

La mauvaise réponse:

Des psychologues ont établi des tableaux ingénieux dans lesquels les marques, couleurs et modèles de voitures correspondent à certains traits de la personnalité. Ne donne donc pas une description trop précise, au risque d'être immédiatement mis dans une case. Tu ne pensais pas sérieusement que cette question était destinée à savoir quelle voiture de société allait t'être accordée?

La bonne réponse:

Ne réponds pas que tu n'as pas ton permis, car c'est une information utile pour le recruteur. Tu roules déjà? Tu peux alors éviter de répondre à la question en affirmant être content de ta voiture actuelle ou en débitant des généralités comme le confort, la sécurité et la fiabilité.

"Comment réagis-tu en situation de conflit?"

La mauvaise réponse:

Même si tu as déjà usé des poings au cours de ta vie, évite de révéler ce genre de détail. Ne réponds pas non plus que cela dépend si tu as raison ou tort, car le recruteur risque alors de t'exclure en pensant que tu es une personne têtue qui n'accepte pas les compromis.

La bonne réponse:

Mets en avant ton côté diplomate, même si tu sais que tu n'es pas toujours parfait de ce côté-là. "Un conflit révèle une opportunité de trouver une solution favorable aux deux parties", ce genre de blabla fera l'affaire.

"Quel est le dernier livre que tu as lu?"

La mauvaise réponse:

Ne dis pas que tu n'as jamais lu un livre du début à la fin, ou que cela date de l'école secondaire. Même "le dernier Playboy", comme l'a déclaré Joey Tribbiani dans un épisode de Friends, n'est pas une réponse adaptée. D'autre part, Schopenhauer ou Nietszche sonnent prétentieux, à moins que ce ne soit vrai et que tu puisses en dire quelque chose d'intelligent.

La bonne réponse:

Sois malin et fais en sorte d'avoir feuilleté le livre que tu as l'intention de lire depuis des lustres avant l'entretien. De cette manière, tu ne seras pas pris au dépourvu si cette question pointe le bout de son nez.

"À quels journaux et/ou magazines es-tu abonné?"

La mauvaise réponse:

Cette question est limite: est-ce que cela regarde vraiment le recruteur de savoir cela? Selon nous, tu n'as pas à répondre à cette question, mais attention à ne pas exprimer ton refus trop grossièrement. Ne réponds surtout pas "The Economist" si une pile de "Voici" garnit le sol de tes toilettes.

La bonne réponse:

Si tu n'as pas de problème avec cette question, tu peux simplement répondre le plus honnêtement possible. Dans le cas contraire, tu peux mentionner (que ce soit vrai ou pas) que tu n'es abonné à aucune revue, mais que tu lis souvent des numéros d'untel magazine. Cite alors les magazines et journaux que tu feuillettes le plus souvent.


4 Belges sur 10 sont mécontents de leur salaire

Tu viens de trouver ton premier emploi et tu as tiqué lors de ta première fiche de salaire? [...]

PANDA GIN: La success-story du gin belgo-belge

Pour fêter ses deux ans, la marque belge de gin a lancé un nouveau design qui nous a immédiatement [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

SOCIAL

Topmovies

Jobs in the picture

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84