Image
21/10/2019

DR JOS: 100 Jours Sans Sport

Pour le centième numéro du Guido Magazine, Dr Jos nous a concocté une surprise assez spéciale. «Après la Tournée Minérale ou le Lundi Sans Viande, le temps est venu pour une bonne action,» nous explique le docteur. Il boit une gorgée de Trappiste, nous regarde d'un air triomphant et s'exclame: «Êtes-vous prêts pour... 100 Jours Sans Sport?»


GUIDO: Vous avez tellement parlé de sport. Vous en remettez une couche?
Dr Jos: 
Naturellement! Le sport est une épidémie qui ne s'éteint jamais. Encore mieux: ça devient de pire en pire. Écoute, je ne plaide pas pour cent jours sans aucun mouvement. Au contraire. Promène-toi. Va chez des amis. Bois un verre en terrasse. Ça, c'est ce que j'appelle du mouvement. C'est être actif. Le plus important, c'est de bouger, mais pas de le faire intensément. Donc: ne fais pas de sport.

GUIDO: Et pourquoi pas?
Dr Jos: 
(éclate de rire) Pourquoi pas? T'es un p'tit marrant, toi! Je dois peut-être t'énumérer cent arguments?

GUIDO: Cent arguments? Ça fait beaucoup, docteur.
Dr Jos: 
Une paille!

GUIDO: Défi accepté.
Dr Jos: 
(se frotte les mains) Let's do this. Garçon! Un carton de bière, un stylo et deux Trappistes, s'il vous plait! Van Caesbroeck, tu comptes. Cent arguments contre le sport. (se penche en arrière) C'est parti.

GUIDO: Je suis curieux.
Dr Jos:
Le sport est une activité inutile. Il crée une dépendance et provoque des troubles de l'alimentation. Le sport déforme son image de soi et est néfaste pour tes relations. Il génère un stress de performance, soit des enfants négligés, soit des enfants mis sous pression. Le sport renforce les inégalités entre hommes et femmes. De plus, il s’agit du hobby le moins gay-friendly qui soit. Voilà, il y en a déjà dix.

GUIDO: En effet!
Dr Jos:
Et maintenant, les arguments sociétaux. Le coût du sport pour la société est comparable à celui des accidents de la route. L'espérance de vie des sportifs est inférieure à celle des non-sportifs. Le sport menace la biodiversité car les sportifs chassent les animaux des réserves naturelles. Inversement, les infrastructures sportives envahissent les réserves naturelles et perturbent le paysage. Les sportifs consomment plus de calories, ils contribuent donc au réchauffement de la planète. Cela conduit à une moindre qualité de la neige, avec plus d'accidents et d'avalanches lors des sports d'hiver. En été, il fait trop chaud pour faire du sport, un autre danger à épingler. Et il y a plus d'orages, de sorte que plus de coureurs sont frappés par la foudre.

GUIDO: (rires) On en est à 19 arguments...
Dr Jos:
Tu savais que le sport avait été imaginé pour empêcher les jeunes de se masturber en pensionnat? Il provoque également des troubles psychiatriques. Le sport est un reflet de la société de consommation. Il déclenche l'agressivité, provoque des changements d'humeur et favorise la mentalité de troupeau, en particulier dans les sports d'équipe. C'est une forme organisée de harcèlement, c'est ennuyeux et les sports individuels fabriquent des égoïstes. Le sport perturbe l’empathie, nuit aux études, provoque l’absentéisme et donne lieu à des drames financiers. En parlant de finances: le sport est une véritable bombe pour la sécurité sociale, car les blessures sportives sont - après la grippe - la principale cause de visite chez le médecin. Les sportifs négligent les choses essentielles de la vie, ont leur part dans la prolifération des déchets et sont en partie responsables du problème de mobilité.

GUIDO: Comment ça?
Dr Jos:
En prenant la voiture pour aller au fitness ou en emmenant les enfants à des compétitions sportives et à des entraînements. Ce qui rend le sport dangereux pour l'usager faible de la route. Le dopage dans le sport est un problème de drogue. L'athlétisme est à l'origine du racisme, car les athlètes noirs gagnent toujours. Le sport alimente également le nationalisme et le populisme. Plus le pays est autoritaire, plus il y a de médailles olympiques. Prenons l'exemple de l'Inde: un milliard d'habitants et ils ne gagnent jamais rien. (rires) Le sport a été inventé par les Spartiates, les nazis et les fascistes. Aucun sportif n'a jamais gagné de Prix Nobel. Le sport est un cauchemar pour les yeux à cause de ces vêtements de sport ridicules et ces corps déformés. C'est un cauchemar pour le nez à cause de toute cette sueur et un cauchemar pour les oreilles quand il faut supporter cette respiration excessive. Et puis, il y a aussi le problème des grandes compétitions sportives. Qui exigent une blinde pour la police et les services de sécurité. Les événements sportifs ont un réel pouvoir d'attraction sur les terroristes. Les cris du public causent des dommages auditifs. C'est aussi le cas pour le bruit dans les salles de sport et le bruit des balles de golf. En plus, certains équipements sportifs se composent purement et simplement d'armes interdites par la loi. En bref, le sport n’a pas de valeur ajoutée au niveau sociétal. (fait une pause) Où en sommes-nous maintenant?

GUIDO: Je compte maintenant 53 raisons de ne pas faire de sport.
Dr Jos: 
Ah bien, on a dépassé la moitié. Maintenant, passons aux arguments purement médicaux. C'est très facile. Prêt?

GUIDO: Yeah!
Dr Jos:
Le sport perturbe l'équilibre du corps et des fluides. Le sport diminue la libido, tandis que l'équitation et le cyclisme provoquent des testicules en pierre, littéralement. Ou un clitoris pétrifié. Les cyclistes risquent le cancer des testicules. Le sport provoque des allergies, l'incontinence, des fractures de stress, des saignements de mamelons, des tics nerveux, la démence du boxeur, le manque de règles et des problèmes de fertilité chez l'homme comme la femme. Pendant la grossesse, on constate un retard de croissance, chez les adolescentes, l'équilibre hormonal est perturbé alors que les femmes adultes développent des seins qui pendent. Tu es aussi plus sensible aux infections à cause de déficiences du système immunitaire, il y a une insuffisance de cellules sanguines, le cancer de la peau se développe chez les sportifs qui pratiquent à l'extérieur, de nombreux traumatismes apparaissent chez les sportifs, plus la maladie de Lyme à cause des tiques, tu ingères des particules fines dans tes poumons et tu risques l'asthme d'effort. Les maladies cardiovasculaires sont également dangereuses: fibrose du muscle cardiaque, arythmies cardiaques… L’organe d’équilibre est perturbé, les muscles meurent en raison du syndrome de loge, le diaphragme manque d’oxygène et le tennis elbow, ça se passe de commentaire.

GUIDO: Waw, 30 arguments en une seule fois, ça nous en fait 83.
Dr Jos:
(termine sa Trappiste) Les 17 derniers, à l'aise. Les footballeurs et les rugbymen risquent des dommages au cerveau. Une utilisation accrue d'oxygène entraîne un stress oxydatif. La peau des athlètes vieillit plus rapidement. Ils ont des problèmes d'articulations. Les nageurs ont des problèmes d'yeux. Les chaussures de sport et les sols des vestiaires causent la maladie du pied d'athlète. Les sports de contact propagent des bactéries multirésistantes et des infections cutanées. Le cœur des sportifs est trop grand, littéralement. Ils consomment trop de glucides, ce qui provoque le diabète. Plus il y a de sang dans les muscles, moins il y en a dans le cerveau, et les sportifs en ont déjà si peu. (rires) Les sportifs sont confrontés à des lumbagos et à des hernies. Les adeptes de fitness deviennent sourds à cause de la combinaison de musique et d'impact vertical. Le sport est dangereux pour les yeux. Le sport est une bénédiction pour l'industrie des prothèses. Il empêche un bon transit. Et tu risques littéralement de te briser le cou. On est arrivé au numéro 99 si je ne me trompe pas?

GUIDO: En effet.
Dr Jos: 
OK, je peux alors conclure avec l'argument le plus fort, le numéro 100: le sport peut te tuer. Il y a déjà trop de jeunes qui sont morts sur leur vélo ou sur un terrain de foot. Voilà. Si tu ne participes pas à mes 100 Jours Sans Sport, c'est que tu l'as bien cherché. Ne viens pas te plaindre après coup.

GUIDO: Allez, je participe!
Dr Jos: 
Ça vaut bien une tournée générale!

René Van Caesbroeck


Dr Jos recommande la lecture des articles suivants:

Football: Le plus dangereux de tous les sports, Guido Magazine n°3, juin 2002
Fitness, la psychose!, Guido Magazine n°7, février 2003
Dr Jos à propos du tennis, Guido Magazine n°10, septembre 2003
Dr Jos à l'assaut des Jeux Olympiques, Guido Magazine n°15, juin 2004
Dr Jos t'aide à atteindre les 100 ans, Guido Magazine n°17, novembre 2004
Se masturber, c'est sain!, Guido Magazine n°19, février 2005
La folie du wellness, Guido Magazine n°21, juin 2005
Le jogging? Une belle connerie!, Guido Magazine n°22, septembre 2005
10 ans de Dr Jos I: sport, Guido Magazine n°32, avril 2007
Stop à la démocratisation du golf, Guido Magazine n°53, novembre 2010
L'équitation, un sport à risque!, Guido Magazine n°60, décembre 2011
Le fléau de la danse, Guido Magazine n°69, juin 2013
Dr Jos et les sports de combat, Guido Magazine n°72, février 2014
Les plaisirs d'hiver selon Dr Jos, Guido Magazine n°77, février 2015
Le casque de vélo? Aux oubliettes!, Guido Magazine n°81, novembre 2015
Cent Jours Sans Sport, Guido Magazine n°100, septembre 2019


Sortie DVD: Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu?

Quand on a un filon, autant l'user jusqu'au bout du bout. La famille Verneuil est donc de retour [...]

Notre top 6 des meilleures apps du moment!

Si tu recherches des apps pour passer le temps entre (ou pendant?) deux cours soporifiques, tu es au [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

SOCIAL

Topmovies

Jobs in the picture

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider






 

 

Sortie DVD: Nous finirons ensemble

Alors que Les petits mouchoirs nous avaient transportés, que dire de cette suite qui reprend les [...]

18/12/2019

Sortie BD: Hell School - Tome 1: Rituels

La rentrée est toujours un moment qu’on attend avec joie de revoir ses amis, de rencontrer [...]

15/12/2019

Sortie CD: Lana Del Rey - Norman Fucking Rockwell

Il y a deux ans, Lust For Life, malgré ses nombreux invités, nous avait laissé un [...]

14/12/2019

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84