Image
26/10/2020

La SERBIE, un pays plein de surprises

Comme vous avez pu le constater dans notre article précédent (voir ici), nous avons testé le concept de Mystery Travel qui propose à ses clients des voyages mystères aux quatre coins du monde. Nous avons donc découvert notre destination à l'aéroport et nous sommes envolés vers Belgrade sans avoir préparé notre trip. En route vers l'inconnu!

NB: À l'heure d'imprimer ces pages, les voyages en-dehors de l'UE étaient encore interdits, mais que cela ne vous empêche pas de planifier un voyage vers cette fantastique destination plus tard!


Mystery Travel ne se contente pas de vous téléporter dans une destination inconnue. Il s'occupe aussi de votre logement (voir plus loins) ainsi que de deux activités surprises à découvrir à certains moments du voyage. C'est dans l'avion que nous prenons connaissance de notre première activité: un tour en Segway dans la vieille ville de Belgrade grâce au Belgrade Segway Tours (www.segwaybeograd.rs). 

Jour 1: Découverte du vieux Belgrade en Segway

Aucun des quatre participants n'étant déjà monté sur un tel engin, une petite démo s'impose avant de partir à la découverte de la capitale serbe les cheveux au vent. Rien de plus facile: après cinq petites minutes, nous voici maîtres de notre véhicule et nous pouvons partir à la découverte des principales curiosités de la ville.

Si Belgrade n'était pas a priori notre destination numéro 1, elle compte pourtant quelques attraits touristiques indéniables. Le principal: sa forteresse et son parc Kalemegdan. Détruite à plus de quarante reprises au cours des siècles, ses premières fortifications datent de l'époque celtique et ont connu différentes batailles depuis. On trouve d'ailleurs près de ses remparts quelques exemples d'armes et autres tanks datant des deux guerres mondiales. Quelques stands de souvenirs et des petits cafés font le bonheur des touristes qui se massent ici en fin de journée pour admirer le coucher de soleil sur la ville.

Autre point névralgique de Belgrade: la rue Knez Mihailova, une zone piétonne et commerciale avec son lot de cafés et de restaurants en tous genres. Au bout de cette rue se trouve la Place de la Liberté et son impressionnant monument au prince Mihailo. Un spot intéressant pour boire un verre en terrasse et planifier une soirée à Belgrade by night. Deux options s'offrent à toi selon ton humeur du soir: le quartier bohème de Skadarlija avec ses façades aux tons pastel et ses terrasses fleuries ou une immersion dans la vie nocturne du Nouveau Belgrade avec ses splavs, des sortes de péniches ouvertes qui sont en réalité des night-clubs où la jeunesse serbe se déhanche tout au long de la nuit sur des rythmes électro endiablés.

Une auberge de jeunesse sur l'eau
Autre découverte inattendue de notre city-trip insolite: notre chambre pour deux nuits dans une auberge de jeunesse sur l'eau avec en prime une vue imprenable sur la forteresse de Kalemegdan. Au confluent de la Save et du Danube, le San Art Floating Hostel est un minuscule hôtel de neuf chambres aussi agréable (éloigné de l'agitation du centre-ville) que typique (une dizaine d'hôtels du même genre se succèdent les uns aux autres sur la rive du Danube). Dans une ambiance familiale (on s'y sent comme chez soi), on y redécouvre les plaisirs simples (un petit-déjeuner au bord de l'eau) ainsi que le calme nécessaire après une soirée festive dans le centre-ville.
Plus d'infos: www.sanarthostel.rs

Jour 2: Immersion dans la nature serbe

Pour notre deuxième journée, le réveil est mis à 8 heures car deux heures de route nous attendent pour nous emmener à l'Ouest de la Serbie, non loin de la frontière avec la Bosnie. Cette excursion proposée par Serbia Inspired Tours (www.serbiainspiredtours.com) nous permet de quitter la ville de Belgrade et de découvrir les multiples beautés cachées des paysages serbes.

Notre premier arrêt: Bajina Bašta, un petit village qui ne paie pas de mine mais qui recèle d'une attraction qui a fait la renommée de la région depuis qu'elle a fait la couverture du National Geographic Magazine. La 'maison sur le rocher' vaut assurément le coup d'œil (et la photo Instagram qui va avec) pour sa drôle de posture au milieu de la rivière Drina, bien juchée sur son minuscule rocher. Construite en 1968, elle a dû faire face à plusieurs inondations qui n'ont pourtant jamais découragé son propriétaire à enchaîner les travaux de reconstruction pour proposer une visite aux touristes curieux.

En route vers l'un des plus beaux parcs nationaux de Serbie, on s'arrête au Monastère de Rača, un monastère orthodoxe construit au 13ème siècle qui propose des dortoirs pour ses moines mais également pour des personnes qui souhaiteraient y trouver la paix. Autre étape intermédiaire: la rivière Vrelo, selon notre guide la rivière la plus courte d'Europe. Avec ses 365 mètres, on l'a aussi rebaptisée 'Year' (aussi longue que les 365 jours d'une année).

Mais le point d'orgue de notre expédition, c'est le Tara National Park. Ce sublime parc boisé offre une vue parfaite sur le lac artificiel en contrebas. Une simple balade de 800 mètres et te voici arrivé au Baniska Rock avec une vue à couper le souffle sur le Drina River Canyon. Après avoir pris la photo Instagram parfaite, retourne sur tes pas en prenant garde de ne pas croiser un ours brun au passage! Ce parc est sans aucun doute l'un des plus beaux exemples des joyaux que la nature de Serbie Occidentale a à offrir à ses visiteurs.


Belgrade: Les + et les -

La capitale serbe est une ville tout en contrastes, avec ses qualités mais aussi ses défauts. Voici donc les + et le - de Belgrade
:

Les +

1. Impossible de ne pas mentionner l'extrême gentillesse de la population serbe. Autant dans notre auberge de jeunesse que dans les restaurants ou le bus, nous avons été inondés de bienveillance, deux personnes différentes n'ayant pas hésité à nous prêter quelques dinars (la monnaie locale) parce qu'on n'avait pas assez de liquide pour payer un restaurant ou notre bus!

2. Belgrade jouit d'un temps plutôt clément tout au long de l'année, ses températures moyennes ne descendant pratiquement jamais sous les dix degrés. Nous y sommes allés en novembre et la météo était plus qu'agréable.

3. Pour un Belge, la Serbie est un pays relativement bon marché, que ce soit au niveau des restaurants (un menu entrée-plat-dessert aux alentours de 20 euros), des transports en commun et des vêtements. Une petite séance de shopping et ton compte en banque ne sera pas vidé pour autant.

Les -

1. À certains égards, la ville de Belgrade est restée bloquée dans les années 60. Si son architecture ravagée par la guerre n'a pas encore été ravalée dans certains quartiers, ce sont surtout les restaurants et les bars quasiment tous exclusivement fumeurs qui nous ont assez décontenancés. Certains étaient tellement enfumés qu'on n'a pas réellement pu apprécier notre assiette…

2. Si tu es végétarien, évite de venir à Belgrade! Les principales spécialités de la cuisine serbe sont le mixed grill, les kebabs aux oignons hachés ou l'escalope à la serbe.

3. Bon à savoir: les pourboires sont monnaie courante en Serbie. Sur la note affichée au restaurant, on laisse environ 10% en plus pour le service.


Quelle station de ski choisir cet hiver? LA PLAGNE, la freestyle (2/5)

Si tu n'as pas encore réservé tes vacances d'hiver (en espérant que la Covid [...]

Red Bull TV: Les documentaires à voir absolument!

Le streaming est en vogue, surtout en période de confinement. Mais as-tu déjà pensé [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

SOCIAL

Topmovies

Jobs in the picture

  • Slider
  • Slider






 


 

 

 

Je fabrique moi-même mes produits de soin

Pack de départ: Huile de coco, carbonate de sodium, farine d'amande, eau de rose, sel fin [...]

18/09/2020

Meal prepping: Un menu d'une semaine pour 2 personnes

L'heure du retour en kot a bientôt sonné. Voici donc cinq menus pas chers pour tes déjeuners, [...]

17/09/2020

Un nouveau défi pour les anti-gaspi!

Et si tu commençais cette nouvelle année sous le signe du zéro gaspi? Pour sa deuxième [...]

16/09/2020

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84