Image
18/02/2021

À quoi ressemblaient les années d'études de tes parents?

Le monde a changé, tout comme la vie étudiante… OK boomer, mais à quoi ressemblait le quotidien de l'étudiant du passé? Comment se sont déroulées les années d'études de tes parents?


Dans le passé...

... les étudiants gantois refusaient de boire de la Stella parce que la bière était brassée à Louvain.

... les DJ criaient toutes les deux minutes dans le micro pour annoncer le prochain morceau.

... les étudiants étaient divisés entre les snobs (qui portaient des vêtements de marques) et les new-wave (aussi des vêtements de marques, mais noirs).

... tous les festivals de musique ressemblaient à TW Classic: un seul podium avec un line-up linéaire.

La guindaille, il y a trente ans (1)

Tu as entendu parler d'une soirée de cercle dans une salle miteuse à l'arrière d'un café. Des affiches en noir et blanc mal imprimées du magasin de photocopies l'annoncent sur la porte de l'auditoire. Tu achètes un billet d'entrée tout aussi mal imprimé au cercle d'étudiants et tu donnes rendez-vous à tes potes dans le kot le plus cosy. En fait, pas besoin de prendre rendez-vous car tout le monde répondra présent ce soir.

Dans le passé...

... dans chaque soirée, on pratiquait le pogo sur les chansons les plus rock: juste devant les haut-parleurs en se sautant dessus violemment.

... personne ne portait de boules Quiès et tout le monde allait donc dormir avec un sifflement dans les oreilles.

... les préservatifs étaient uniquement en vente dans les pharmacies.

... le gin-tonic était considéré comme une boisson de vieux.

La guindaille, il y a trente ans (2)

Tout d'abord, il faut se tapisser l'estomac. Un énorme sachet de frites avec de la mayonnaise est posé au milieu de la table. Les végétariens sont encore extrêmement rares, donc tout le monde picore parmi les viandes. Quelqu'un propose de goûter à la nouveauté appelée 'pita', mais on se fout de sa gueule. Ensuite, on vide un bac de bières (marque A) et on ouvre des bouteilles d'alcool (marque B). Cela dure jusqu'à environ dix heures. Ensuite, tout le monde part au café en chantant.

Dans le passé...

... une fête n'était pas une fête sans danse des bisous. Oui, à cette époque, le coronavirus n'était encore qu'un scénario de mauvais film.

... une Duvel ou une Trappiste coûtait 5 à 10 francs de plus qu'une simple pils (et pas presque le double, comme c'est le cas actuellement).

... les terrasses étaient désertes en hiver.

... les clients des cafés ne devaient pas sortir pour fumer, mais uniquement pour s'embrasser ou vomir.

La guindaille, il y a trente ans (3)

Le café est plein; il n'y a pas personne dans la salle à l'arrière. Le DJ a mis une cassette avec de la musique tout en rangeant ses disques vinyles dans son bac. Au programme: beaucoup de tubes pop, de temps à autre de la new-wave, un soupçon de rock métal, des slows sensuels et la danse du baiser, complétés par des demandes des clients qui lui crient dans les oreilles. Vers onze heures et demie, les premières basses arrivent jusque dans le café. Lentement, les étudiants transitent vers la salle des fêtes. Vers minuit, la piste de danse commence à faire le plein, jusqu'à environ trois heures et demie.


Comments

Réserve ici ton Guido Student Pack!

Sors de ton kot car l'édition de printemps du Guido Student Pack t'apporte un rayon de soleil [...]

Une liqueur de rhum belgo-malgache

Auréolée d'une double médaille au prestigieux San Diego Spirits Festival, la [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84