Image
06/12/2023

Sami2Bx: Le roi des pranks sur TikTok

En cumulant plus de 3 millions d'abonnés sur TikTok et Instagram, Sami2Bx est devenu une référence incontournable des vidéos humoristiques. Ce jeune étudiant bruxellois de 20 ans régale son public avec des pranks tous plus hilarants les uns que les autres. GUIDO l'a rencontré pour en savoir plus sur son parcours atypique.


«Pour qu'un prank fonctionne, il faut qu'il laisse un bon souvenir aux gens»

GUIDO: D'où te vient cette passion pour les vidéos humoristiques?
Sami2Bx: Pendant mon enfance, je faisais déjà des pranks, surtout à mes parents. J'ai toujours aimé faire des bêtises, repousser un peu les limites, donner le sourire aux gens… Pour qu'un prank fonctionne, il faut qu'il laisse un bon souvenir aux gens. Et à un moment donné, mes amis m'ont conseillé de poster mes 'conneries' sur TikTok.

GUIDO: Tu te souviens encore de ta première vidéo postée sur TikTok?
Sami2Bx: J'ai commencé par ma série 'mariage' qui a pas mal buzzé. Le concept, c'était de faire semblant de donner des fleurs aux femmes alors qu'elles étaient en fait destinées à ma complice derrière. Il y a eu immédiatement pas mal de retours, 10.000 vues, c'était énorme pour moi à l'époque. J'ai donc continué avec une vidéo avec la police belge qui a fait des millions de vues, et là, j'étais bien lancé!

GUIDO: Tu avais des inspirations à l'époque?
Sami2Bx: Mon modèle, c'est Mister Bean. Pour moi, c'est le meilleur des acteurs. Sans trop parler, il arrive à faire comprendre rapidement où il veut aller. J'ai donc fait la même chose, en ne parlant pas, pour toucher un maximum de personnes. J'aime aussi beaucoup les vidéos de Greg Guillotin.



 

«On m'a reconnu dans la rue en Espagne, un truc de ouf!»

GUIDO: Tu tournes beaucoup de vidéos dans le métro bruxellois, est-ce un bon terrain de jeu?
Sami2Bx: Carrément! Dans le métro, beaucoup de personnes sont assises sans rien faire à attendre que ça passe. C'est un terrain de jeu parfait. Parfois, les gens préparent déjà leur téléphone parce qu'ils m'ont reconnu! C'est cool de voir le retour à ces occasions.

GUIDO: Tu dois parfois faire face à certaines réactions négatives par rapport à tes vidéos?
Sami2Bx: Au début, j'ai eu quelques réactions négatives. Parce que je réalisais mes pranks et je n'arrivais pas toujours ensuite à bien leur expliquer qu'ils avaient été piégés. Il faut savoir que mon français était nul il y a trois ans (ndlr: Sami est néerlandophone à la base). Avec le temps, j'ai maintenant appris comment parler aux gens et ils comprennent directement que c'est une caméra cachée.

GUIDO: Tu sais d'où viennent tes abonnés?
Sami2Bx: De Bruxelles, beaucoup, mais aussi de France. Je suis allé dernièrement à Paris, sur les Champs-Élysées, où quelques personnes m'ont reconnu. Alors, je me suis dit: «OK, la France est aussi dans le game»! Quand je regarde mes statistiques, il y a aussi des Espagnols, des Brésiliens, … On m'a reconnu dans la rue en Espagne, un truc de ouf! Pour toucher différentes communautés, il faut voyager un maximum.

GUIDO: Y-a-il une vidéo que tu as préféré tourner?
Sami2Bx: Ma vidéo favorite n'est pas spécialement celle qui a le plus buzzé. C'est celle que j'ai réalisée pendant la Coupe du Monde, pour le match Belgique-Maroc. Je me suis retrouvé dans le métro avec un groupe de musiciens marocains, c'était la fête totale, les gens ont trop kiffé! C'est ma vidéo préférée, je pourrais la revoir un million de fois.
 


«Je ne pense pas que mes profs regardent mes vidéos»

GUIDO: Cette année, tu as commencé des études en marketing digital. Arrives-tu facilement à concilier tes études et tes vidéos?
Sami2Bx: Ça fait maintenant trois ans que je fais des vidéos, je peux donc facilement évaluer le temps que ça me prend. Cette année, j'ai fait un bon planning et jusqu'à maintenant, je réussis à m'y tenir. Et j'espère que ce sera le cas jusqu'à la fin de mes études.

GUIDO: Et les autres étudiants, ils en disent quoi?
Sami2Bx: À l'école, tout le monde sait qui je suis, en fait! À la rentrée, quand je suis arrivé dans l'auditoire, plusieurs personnes m'ont regardé genre «Lui, il va faire une caméra cachée»! Je leur ai dit: «C'est bon les gars, je suis ici à l'école, tranquille». (rires) Depuis, je n'ai que des bons retours des autres étudiants, ça fait plaisir.

GUIDO: Et les profs?
Sami2Bx: Je ne pense pas qu'ils regardent vraiment mes vidéos…

GUIDO: Comment expliquerais-tu ton métier à des personnes d'une autre génération, tes grands-parents par exemple?
Sami2Bx: C'est très difficile à expliquer parce qu'ils voient ça plutôt comme un hobby. Ils ne réalisent pas que c'est un vrai métier, en fait. Je leur dis simplement que je gagne de l'argent en faisant des caméras cachées.

GUIDO: Quelle serait ta réaction si on te proposait de décliner tes vidéos dans un format court pour la télé?
Sami2Bx: Franchement, je ne dirais pas non à une carrière à la télé. J'ai d'ailleurs une certaine aisance à parler devant une caméra. Donc si des chaînes belges sont intéressées, elles ont mon mail! (rires)

GUIDO: Et pourquoi pas une carrière au cinéma?
Sami2Bx: C'est mon rêve! C'est même mon but ultime! On verra ce que l'avenir me réserve…


Welcome in the Sway Crew!

Au sein de l'agence BeInfluence Europe, le Sway Crew rassemble des créateurs de contenu de renom afin de les coacher et de les aider à s'organiser dans ce nouveau métier. Aux côtés de Shauna Dewit, David Dieu, Vidal Alexe et d'autres influenceurs, Sami2Bx fait partie de cette équipe depuis février dernier. «C'est vraiment une famille. Je peux m'adresser à eux si j'ai le moindre problème. Je peux aussi compter sur mon manager qui m'encourage et m'aide au mieux, notamment à négocier des contrats avec des marques (comme Volvo ou Warner Bros). C'est un stress en moins pour moi.» Ce manager, c'est Jérôme Buono, très heureux de sa nouvelle recrue: «Il faut savoir que Sami2Bx est suivi par plus de 250.000 Belges, rien que sur TikTok, ce qui est énorme pour le petit marché que représente la Belgique. Mais il touche aussi beaucoup les Français.» À la fin de l'interview, Jérôme souhaitait également mentionner le statut d'étudiant indépendant de son poulain: «Ceci l'aide fiscalement pour ses activités. Et ça peut également encourager d'autres étudiants qui se sentent la fibre de faire des choses mais n'osent pas se lancer. Il y a moyen de faire cela légalement et dans les règles de l'art.»


Comments

Oxford n'est plus la meilleure université européenne

Chaque année, le classement QS World University Rankings répertorie les meilleures universités du monde [...]

Comment structurer un travail universitaire?

Que ce soit pour un rapport de stage, un travail de fin d'année, un mémoire ou une thèse, l'étudiant [...]

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture



 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84