Image
08/01/2018

Ruben Bemelmans: «Le tennis est souvent considéré comme un sport de luxe, mais je vis une vie plus que normale»

Lors du week-end du 15 au 17 septembre, notre équipe nationale masculine de tennis a réussi à se qualifier pour le dernier tour de la Coupe Davis en écartant l'Australie. Un exploit auquel a participé Ruben Bemelmans avant de plier en finale face à l'équipe de France en novembre dernier.


GUIDO: En 2010, la Belgique rencontrait déjà l'Australie en Coupe Davis, et tu faisais partie de l'équipe.

Ruben: En effet, à Cairns. C'était d'ailleurs la première fois que je jouais dans un grand stade. J'ai perdu contre Lleyton Hewitt, l'ancien numéro un mondial, en quatre sets plutôt disputés. Pendant le match, je n'ai pas été impressionné par le lieu et par mon adversaire. Ce n'est qu'après coup que je me suis rendu compte de l'effort fourni. Quelques jours plus tard, j'étais encore cassé. (rires)

GUIDO: Pendant la Coupe Davis, les supporters sont encore plus acharnés. Ça a dû te faire quelque chose de plonger dans cette arène en tant que débutant!

Ruben: Oh oui, c'est naturellement toujours plus chouette si le public te supporte, mais ça ne me dérange pas si ce n'est pas le cas. J'aime jouer devant beaucoup de gens.

GUIDO: Quel tournoi préfères-tu?

Ruben: Wimbledon. Le gazon me convient bien et j'aime son ambiance, avec toutes ses traditions. De tous les Grands Chelems, c'est Wimbledon que je préférerais remporter. Mais un autre tournoi me convient aussi. (rires)

GUIDO: Que se passe-t-il dans les coulisses d'un Grand Chelem? Que faites-vous par exemple pendant les pauses occasionnées par la pluie?

Ruben: Tous les joueurs se retrouvent alors dans les vestiaires, mais c'est un peu 'chacun pour soi', parce que tu veux évidemment rester concentré dans ton match. Juste avant les matchs, les joueurs s'isolent également. Beaucoup écoutent de la musique, moi je préfère discuter tranquillement avec mon coach. En-dehors des compétitions, c'est bon enfant entre les joueurs. On discute souvent et on mange régulièrement ensemble, mais une fois sur le terrain, nous redevenons des adversaires et on fait tout pour gagner. Qu'y a-t-il de spécifique à un Grand Chelem? Les courts centraux sont gigantesques et les vestiaires immenses. Les couloirs sont magnifiquement décorés avec des photos d'anciens joueurs.

GUIDO: Ça doit faire quelque chose de marcher dans les traces de grands champions et de jouer là où ils ont joué. De qui étais-tu fan?

Ruben: J'adorais les Américains Andre Agassi et Pete Sampras. Pas au point d'avoir leurs posters dans ma chambre, mais quand ils jouaient l'un contre l'autre, j'étais toujours fasciné. Un peu comme Federer et Nadal aujourd'hui. C'est toujours un match captivant.

GUIDO: Le tennis a-t-il toujours été ta plus grande passion?

Ruben: J'ai un jour été voir un entraînement de football - auquel je n'ai même pas participé - et ça ne m'a pas attiré. J'ai pratiqué le volleyball pendant six ans mais ce n'était pas non plus à mon goût. Le tennis, au contraire, m'a immédiatement séduit. Il est souvent considéré comme un sport de luxe, mais je vis en fait une vie plus que normale. Et tout ce que je gagne, j'essaie de l'investir dans mon tennis.

GUIDO: Pendant les tournois, as-tu le temps de faire du tourisme?

Ruben: En fait, j'ai rarement du temps libre. Quand je perds, je prends le plus souvent un vol vers la maison pour m'entraîner ou vers le prochain tournoi pour me préparer. Je ne visite donc pas beaucoup. Quand ça arrive, j'en profite naturellement encore plus.

GUIDO: Peux-tu encore profiter des petits plaisirs de la vie, comme de boire de temps à autre une bonne bière?

Ruben: Je préfère le gin-tonic, mais je bois rarement de l'alcool. Je serais probablement ivre trop rapidement. Quoique, je n'ai pas encore testé mes limites. (rires)


Comments

À l'Université de Kiev, tu peux maintenant obtenir un diplôme de tiktokeur!

Qui a dit que tes compétences de tiktokeur ne pouvaient pas être mentionnées sur ton CV? C'est déjà [...]

Un compte Instagram de vulgarisation scientifique

Pourquoi les hublots des avions ont-ils une forme arrondie? Comment sait-on que la Terre est ronde? Peut-on [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84