Image
11/05/2020

À quoi ressemblaient les années d'études de tes parents?

Le monde a changé, tout comme la vie étudiante… OK boomer, mais à quoi ressemblait le quotidien de l'étudiant du passé? Comment se sont déroulées les années d'études de tes parents?


Dans le passé...

... Tous les examens étaient organisés en janvier.

... Tu ne pouvais pas envoyer un mail au prof mais tu devais aller frapper à sa porte.

... Il existait une véritable Muraille de Chine entre les écoles supérieures et les universités.

... Les études universitaires étaient divisées en candidatures et licences.

La vie en kot, il y a trente ans (1)

Tes parents te ramènent en voiture dans ton kot le dimanche soir. Tu reçois ton argent de poche en francs belges. Tu n'as pas de carte bancaire. Il n'y a pas de téléphone au kot. Les GSM n'existent pas encore. La seule façon de converser avec tes amis est de sonner à la porte de leur kot. La plupart des kots d'étudiants ont une liste des noms avec les codes en morse correspondants à côté de la sonnette: deux longs coups de sonnette, un court, et Olivier vient ouvrir la porte.

Dans le passé...

... Les étudiants des Hautes Écoles obtenaient un diplôme de graduat.

... Les profs et les assistants fumaient pendant les TP et les examens.

... L'année académique ne commençait qu'en octobre.

... Tu n'avais qu'une seule chance de repasser tes examens, en septembre, et tu devais bisser si tu avais échoué.

La vie en kot, il y a trente ans (2)

Prendre une douche? Uniquement à la maison, car de nombreux kots d'étudiants ne possèdent qu'un évier avec - si tu as de la chance - de l'eau chaude et froide. Pour la plupart, les kots ne sont pas mixtes. Dans les kots réservés aux filles, les garçons ne peuvent pas rentrer. Le propriétaire vit au rez-de-chaussée et garde un œil sur les étudiants. La cuisson se fait au gaz. Les fours à micro-ondes sont interdits, car ils font sauter les plombs.

Dans le passé...

... Les étudiants en médecine ne devaient pas passer d'examen d'entrée, mais les ingénieurs civils oui.

... Les passerelles entre les différentes universités et écoles supérieures n'étaient pas possibles.

... Les kots d'étudiants ne disposaient pas de détecteurs de fumée. Et heureusement… car tout le monde y fumait allègrement.

... Tu étais renvoyé du local si tu ne portais pas de cravate (pour les garçons) et de jupe (pour les filles) à un examen oral.

La vie en kot, il y a trente ans (3)

Si tu n'as plus d'argent le jeudi soir, il n'y a pas d'autre solution qu'essayer de survivre avec des gaufres ou d'emprunter cent francs à un camarade. Tu as gardé quelques dizaines de francs de côté pour le train du vendredi soir, à moins que tu préfères l'auto-stop. Tu préfères appeler à la maison pour leur demander de venir te chercher en voiture? Il faut alors trouver une cabine téléphonique ou demander si tu peux utiliser le téléphone du café du coin.


Comments

Gagne une fête de kot grâce à Guido et Otomat!

Tu es étudiant(e) à Bruxelles, Anvers, Louvain, Gand ou Bruges et tu t'es déjà [...]

Un escape game sur l'univers de Harry Potter débarque en Belgique

Qui n'a jamais rêvé d'arpenter les couloirs de Poudlard et de participer aux aventures [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

SOCIAL

Jobs in the picture






 


 

 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84