Image
26/09/2023

Interview de Kinane Al Nabhani, Champion de Belgique de la Proximus ePro League sur FIFA

Sous les couleurs de l'Union Saint-Gilloise, Kinane Al Nabhani a remporté en mai dernier le titre de Champion de Belgique de la Proximus ePro League lors de sa première participation. Comment cet étudiant de 19 ans a-t-il réussi à transformer sa passion pour FIFA en vocation professionnelle? C'est ce que GUIDO a essayé de savoir en le rencontrant à Auderghem où il s'entraîne aux côtés de Jason De Villers, ancienne gloire du eSport reconverti aujourd'hui en manager et coach.

 

«Bizarrement, c'est FIFA qui m'a obligé à avoir une bonne organisation à l'école. J'ai même de meilleurs résultats depuis que je suis professionnel.»


GUIDO: Ta passion pour les jeux vidéo remonte à loin?
Kinane:
Forcément, ça date d'il y a plusieurs années. J'ai commencé avec mon grand frère, ensuite avec des amis. Toujours à des jeux de foot, ma grande passion depuis l'enfance. J'ai continué par après en ligne. Tout est allé très vite, en fait.

GUIDO: Comment on passe de joueur dans sa chambre d'ado à joueur professionnel?
Kinane: Le déclic s'est fait quand un premier club m'a approché l'année dernière. Au vu de mes résultats dans des tournois en ligne, mon nom est rapidement sorti du lot. Les clubs ont accès à ces résultats, tout se passe donc très vite. J'ai commencé par une première saison à La Gantoise avant d'être transféré à l'Union Saint-Gilloise qui m'a proposé le projet le plus correct. Et dès les premiers mois, c'est réellement devenu mon club de cœur.

GUIDO: Comment a réagi ta famille à ta professionnalisation?
Kinane:
Au début, ma mère n'était pas vraiment d'accord, elle ne voulait pas que cela prenne le pas sur l'école. Quand elle a vu que ça marchait vraiment bien, elle a accepté mon choix.

GUIDO: Malgré tes prestations sur FIFA, tu as réussi ta dernière année de secondaire l'année passée…
Kinane:
Bizarrement, FIFA m'a appris à avoir une bonne organisation. Avant FIFA, je m'organisais mal pour l'école. Depuis, je suis obligé d'avoir une organisation plus stricte et ça a plutôt bien fonctionné jusqu'à présent. Mes résultats ont même été meilleurs à l'école depuis que je suis devenu professionnel.

GUIDO: Comment ont réagi les autres étudiants lorsque tu as gagné le Championnat de Belgique?
Kinane:
Je n'ai eu que des retours positifs, autant des étudiants que des professeurs. J'étais dans une école familiale, l'ambiance y était vraiment conviviale. Les profs ont été très conciliants, il y en a même certains qui sont venus à la finale.

GUIDO: Quelle est la semaine-type d'un joueur pro comme toi?
Kinane:
Pendant la semaine, je rentre des cours à 16 heures et j'enchaîne directement avec une petite sieste. Je joue ensuite de 19 heures à minuit environ. Avant une nuit de 8 heures. Le sommeil reste le plus important. Il y a une certaine hygiène de vie à respecter: si tu dors mal, tu le ressens immédiatement sur tes performances. Le week-end, je joue davantage, entre 6 et 7 heures, surtout avant les matchs.

GUIDO: Comment se déroulent tes entraînements?
Kinane:
Pendant les entraînements, on se focalise beaucoup sur la tactique et l'analyse. Jason (ndlr: De Villers, son entraîneur) est là pour ça. On développe les analyses sur grand écran. On joue moins sur le physique comme au foot, mais plus sur l'intelligence. Le mental, c'est le plus important. Tout le reste vient par la suite. Je pense que quelqu'un avec un gros mental et un petit niveau battra quelqu'un avec un gros niveau et un petit mental.

GUIDO: Comment as-tu appréhendé cette première participation au Championnat de Belgique?
Kinane:
Il ne faut pas partir défaitiste et se dire que c'est possible. Il faut se dire que si on ne gagne pas lors de la première saison, on n'aura rien perdu. Il faut toujours y croire et ne pas écouter les gens qui disent que ce sera compliqué parce que c'est la première année, etc. Au début, je n'étais pas confiant du tout, mais mon coach y croyait plus que moi. Au fil de la saison, j'ai commencé à croire que je pouvais faire quelque chose.

GUIDO: Tu as des contacts avec les joueurs de l'équipe de foot de l'Union Saint-Gilloise?
Kinane:
Oui, je parle beaucoup avec les joueurs qui sont tous très sympas. Le club avait organisé un événement au cours duquel j'ai pu jouer contre eux. Et quand j'ai gagné le tournoi, ils m'ont tous félicité. On forme en quelque sorte une petite famille.

GUIDO: Est-il possible de vivre uniquement du eSport en Belgique?
Kinane:
Oui, il est actuellement possible d'en vivre. Mais je veux quand même faire des études (ndlr: il est actuellement en première année d'informatique à la HE2B) car je suis quelqu'un qui aime toujours avoir un plan B en cas de problème éventuel. Ça ne me coûte rien personnellement d'avoir 4 à 5 heures de cours par jour.

GUIDO: Après le titre de Champion de Belgique, quels sont tes objectifs à court et long terme?
Kinane:
Mon but premier est de conserver mon titre et de garder de bonnes relations avec le club. Mais aussi de viser l'Europe en faisant des meilleurs résultats européens. Comme la Ligue des Champions, par exemple.


Un petit mot de l'entraîneur

Ancien joueur pro, Jason De Villers est aujourd'hui le coach et le manager de Kinane Al Nabhani. Nous avons profité de sa présence pour parler de son choix ainsi que des qualités et des défauts de son poulain.

Son choix
«Quand j'ai été sélectionné par le club de l'Union Saint-Gilloise, j'ai dû me mettre à la recherche d'un joueur. Et Kinane était le premier sur ma liste. Il y a immédiatement eu un bon feeling entre nous. C'était le meilleur choix possible.»

Ses qualités
«Kinane est quelqu'un de très à l'écoute et réfléchi. Quand on lui explique quelque chose, il essaie de comprendre sans se braquer immédiatement. C'est aussi quelqu'un de calme, de poli et de gentil.»

Ses défauts
«Il est parfois un peu trop humble selon moi. Au vu de ses qualités, il pourrait parfois se mettre un peu plus en avant. Et s'il faut pointer un autre défaut, c'est qu'il n'arrive jamais à l'heure!»


Comments

Une étudiante américaine obtient son doctorat à 17 ans!

Alors que l'âge moyen d'entrée en doctorat est de 29 ans, certains étudiants se distinguent par [...]

Des cours de rattrapage sur Taylor Swift pour les parents largués

Impossible de passer à côté du phénomène Taylor Swift. Au cours de ces dernières années, la chanteuse [...]

  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture



 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84