Image
26/04/2022

JÉRÉMIE MAKIESE: «Je ne pars pas à l'Eurovision avec un esprit de compétition»

Un an après avoir remporté la neuvième saison de The Voice Belgique, Jérémie Makiese revient sur le devant de la scène. C'est en effet ce jeune chanteur qui a été choisi pour défendre les couleurs de la Belgique à l'Eurovision. Nous avons eu la chance de le rencontrer dans les bureaux d'Universal Belgium le lendemain de la sortie de son single prometteur, Miss You.


GUIDO: Comment te sens-tu actuellement?
Jérémie Makiese: Je suis hyper content, je n'ai pas vraiment les mots pour décrire mon état d'esprit actuel. C'est largement au-delà de mes attentes, tout ce qui se passe aujourd'hui. J'essaie de profiter le plus possible du moment.

GUIDO: Tu as enfin dévoilé Miss You, le titre que tu interpréteras à l'Eurovision…
Jérémie Makiese: Je ressentais une certaine impatience à dévoiler ce titre. Je n'en pouvais plus de le garder pour moi, je voulais l'offrir à la Belgique! Et je suis très content des réactions. J'ai reçu beaucoup de retours positifs, boostants. Ça fait toujours plaisir de voir son travail apprécié, en plus dans d'autres pays. Je ne peux qu'être content et reconnaissant de voir que tout ce travail et ces sacrifices n'ont pas été vains.

GUIDO: Tu as mis tes études entre parenthèses pendant The Voice?
Jérémie Makiese: J'étais encore étudiant au début de l'émission. Au même moment, ma carrière de footballeur a également bien évolué. Beaucoup de choses se sont passées pour moi en même temps. J'ai donc dû faire un choix. Même si j'aimais mes études de géologie, je me suis vu dans l'obligation de les laisser de côté à ce moment-là.

GUIDO: Jusqu'il y a peu, tu évoluais en tant que gardien en division 1B…
Jérémie Makiese: Aujourd'hui, j'ai aussi dû mettre le foot de côté. Une telle opportunité ne se présente pas deux fois dans la vie, j'ai envie de m'y consacrer à 100%. Chanter à l'Eurovision, c'est représenter un pays tout entier, il faut le faire à fond.

GUIDO: Ton objectif, c'est de gagner le concours?
Jérémie Makiese: Je ne pars pas là-bas avec un esprit de compétition. Je préfère qu'on se soutienne entre artistes plutôt qu'on s'oppose. Afin que l'on donne tous le meilleur de nous. Bien sûr, j'aimerais faire partie des gagnants, mais je ne vois pas ce concours comme une compétition. L'Eurovision est un mouvement fédérateur, on est là pour rassembler les gens. Mon but dans la vie étant de toucher un maximum de personnes, je vois l'Eurovision comme une opportunité de dingue.

GUIDO: Beaucoup d'anciens candidats de The Voice Belgique ont foulé la scène de l'Eurovision. As-tu pu échanger avec eux?
Jérémie Makiese: J'ai eu des contacts avec Loïc Nottet qui m'a beaucoup conseillé et a pris beaucoup de temps pour me parler de son expérience à l'Eurovision. J'avais vraiment besoin de ça, ça m'a réellement motivé à me donner à fond pour le show.

GUIDO: Tu es l'auteur-compositeur de Miss You, mais tu t'es également entouré de trois professionnels de la pop afro-européenne pour composer ce titre…
Jérémie Makiese: Je viens d'un milieu sportif. Et dans ce milieu, on prône l'esprit d'équipe. On fait les choses ensemble, du gardien à l'attaquant. Je suis parti dans cet esprit d'équipe au studio. Avec ces trois personnes (Manon, Sylvio et Mike), on a réellement travaillé ensemble, on était ouverts aux propositions, on s'échangeait des idées…

GUIDO: Pourquoi un titre en anglais?
Jérémie Makiese: D'un côté, c'était une envie personnelle. De l'autre, c'est aussi une prise de conscience et de réflexion. Étant bilingue moi-même, je me serais senti mal de représenter mon pays tout en le séparant, en choisissant l'une des deux langues nationales.  

GUIDO: Miss You évoque la fin d'une relation, lorsqu'il vaut mieux laisser partir quelqu'un pour mieux avancer…
Jérémie Makiese: Miss You parle de faire un choix pour mieux se reconstruire par après. C'est cela l'histoire derrière cette chanson. J'ai vécu la même chose avec le foot. J'ai en quelque sorte dû lui dire «Je t'aime beaucoup, mais je dois te laisser de côté». Ce que j'aime dans ce titre, c'est qu'il est universel, chacun peut y retrouver sa propre histoire.

GUIDO: Y a-t-il un chanteur qui t'inspire plus qu'un autre?
Jérémie Makiese: Il y a un artiste qui me scotche tout le temps, c'est Stromae. Il prend des fragments de sa vie pour les matérialiser dans ses chansons. C'est ce que j'ai essayé de faire avec Miss You. Je me sentais mal par rapport au foot, ce que j'ai retranscrit dans mon texte sans réellement spécifier qu'il s'agissait précisément de cela.


Comments

Le record du monde de longévité d'une bulle de savon battu à l'Université de Lille

Quel enfant ne s'est jamais amusé à faire des bulles de savon dans son jardin? Savais-tu à l'époque [...]

Cinq places à vendre pour un voyage dans l'espace

Le président-fondateur de l'association Swiss Space Tourism entend marquer un grand coup avec son [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture




 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84