Image
05/02/2010

Le Semeur à l'honneur!

Une simple demande et voici le Semeur (Bruxelles) à l'honneur sur notre site. Leurs réponses à nos questions ci-dessous:


 

1.    Nom du cercle d'étudiants?

 

 

Le Semeur Les Carolos de l’ULB a été créé en 1947 car le nombre de Carolos fréquentant l’université grandissait fortement. A l’origine, le cercle regroupait les étudiants de Thuin comme son nom officiel l’indique: Cercle Etudiant du Pays de Charleroi et de Thudinie de L’ULB. Cependant, ces étudiants étant trop peu nombreux au fil des années, le cercle ne regroupait plus que les Carolos et a décidé de ne se baser que sur la région de Charleroi

 

 

2.    Dans quelle ville étudiante se situe le cercle?

Le semeur fait partie d’un des cercles interrégionaux de l’Université Libre de Bruxelles son adresse légale se trouve donc à Bruxelles en plein cœur du campus du Solbosch.

 

 

3.    Quelles études poursuivent les étudiants du cercle?

 

 

Le cercle étant interrégional, celui-ci regroupe des étudiants de diverses facultés, pourtant il est vrai qu’un nombre indéniable de membres du cercle ainsi que son comité sont dans des études de Marketing, principalement de Solvay

 

 

4.    Quel est votre café de prédilection?

 

 

Il y a beaucoup de cafés à Bruxelles, il est difficile de faire un choix parmi eux. Néanmoins, le Delirium au centre-ville offre une variété de bières incroyable, ce concept dont la Brassicole du Semeur, la plus grande activité du cercle, a été imaginé par des Carolos de l’époque, il ya 32 ans de cela. Ce café est donc dans notre cœur pour, il est vrai, cette raison parmi d’autres.

Si nous voulons parler des cafés proches de l’université, tout de ce nom doit déjà avoir entendu parler du Gauguin, qu’il soit baptisé ou non.

Nous sommes surs d'y retrouver nos amis à la fin d’une dure journée de cours.

 

 

5.    Quelles sont les dates importantes de l'année pour vous?

 

 

Sans hésitation, je me dois de parler de la Brassicole du 1er au 5 mars chaque année depuis 32 ans. Celle ci consiste en la dégustation de plus de 130 bières durant toute la semaine de midi à minuit.

Nous avons aussi l’honneur d’organiser l’un des plus gros TD (Thé dansant) de l’année, celui du carnaval, le 15 février, très populaire auprès des étudiants car il est relativement proche de la fin des examens et surtout il y a congé le lendemain.

Un des TD les plus connus est le TD training-casquette où tous les étudiants doivent venir comme son nom l’indique, en training-casquette!

 

 

6.    A quelle date le cercle a-t-il été créé?

 

 

Le cercle a donc été créé en 1947, après la guerre.

 

 

7.    Qui a créé le cercle?

Le cercle a été créé par des Carolos venus de Charleroi, ceux-ci découvrant les valeurs de l’ULB, le libre-examen, ont décidé de fonder le cercle sous le nom de Semeur qui est le chant des étudiants, un étudiant baptisé ou non ne peut que le connaitre, si il adhère au principe fondateur de notre cercle et de l’ULB

 

 

8.    Combien de membres compte le cercle?

On peut dire que le cercle Semeur se porte plutôt bien vu le nombre croissant d’étudiants assistant aux soirées organisées par le cercle. Le cercle regroupe plus ou moins 200 membres carolos ou simplement sympathisants de notre très belle ville ainsi que de l’ambiance carolo unique…

 

 

9.    Combien coûte la carte de membre?

Le fait de devenir membre du cercle coûte 3 euros, ceci permet de profiter de réductions durant toute l’année sur l’ensemble de nos activités y compris la Brassicole. Le cercle pourra alors informer les membres de nos sorties comme par exemple des expositions et des places pour les gros matchs de Charleroi à des prix étudiants.

 

 

10.      Quels membres occupent les fonctions les plus importantes?

Les membres sont bénévoles ainsi que le comité, ceux-ci aident le cercle à rester en vie et à organiser des soirées. Si par l’envie d’entre eux, ceux qui veulent entrer dans le comité se font remarquer en travaillant plus que les autres, des élections ont lieu chaque année, c’est d’ailleurs comme ça que je peux vous parler en tant que délégué!

 

 

11.      Comment se déroulent les baptêmes étudiants?

Le Semeur n’est pas un cercle folklorique en tant que tel; c'est-à-dire que le cercle n’organise pas de baptême entre autres. La majorité de nos membres ne sont pas baptisés, mais ce n’est pas pour autant qu’ils ignorent ce qu’est la guindaille. Il y a eu récemment un article très controversé sur la nécessité du baptême étudiant. Il faut savoir que la plupart des gens qui côtoient des baptisés sans l’être ne disent jamais aucun mal de ce rite d’initiation. Cet article faisait passer le baptême pour un acte bibitif accru sans fond derrière.

 

 

12.      Vous souvenez-vous de certaines anecdotes de baptêmes?

Le baptême reste une activité secrète ou du moins les gens organisateurs ou comitards essayent le plus possible de le garder comme cela. Les activités resserrent les liens entre personnes et se passent toujours dans une ambiance de fraternité et d’entraide..

 

 

13.      Quel a été le meilleur deal effectué lors d'un achat de bleus?

Les achats de bleus permettent aux parrains de rencontrer leur filleul pour les aider et les conseiller que ce soit dans la guindaille ou pour les cours en buvant quelques petits verres. Les achats dépendent des parrains, du fait qu’il soit riche, si ils le sont, nous buvons un peu plus.

 

 

14.      Pourquoi votre cercle est-il le meilleur ?

Nous essayons de promouvoir des rapprochements entre Carolos. Il n’est pas rare de voir une promotion d’un cercle carolo hors de l’ULB dans notre agenda de guindaille. Beaucoup de cercles représentant des facultés ne peuvent pas en dire autant. Il n’y a pas de lutte entre cercles, tout se passe en fraternité et dans une bonne ambiance.

 

 

15.      Quel est votre slogan/devise?

Nous n’avons malheureusement pas de slogan propre, nous nous concentrons à changer l’image négative que procure Charleroi aux étudiants de Bruxelles et de ses environs.

Néanmoins, les étudiants sont amateurs de chant et de ce fait, nous possédons les nôtres. J’ai nommé « Fou des rails » en wallon pour les plus initiés et ainsi que bien entendu « Pays de Charleroi » de Jacques Bertrand.

 

 

16.      De quoi êtes-vous le plus fier?

C’est la seule question à laquelle je vais répondre du tac au tac!

C’est d’être étudiant à l’ULB et d’être dans le cercle des étudiants de Charleroi, Le Semeur!

L’université est un endroit nécessaire et utile pour notre vie future à la fois sociale et du travail.

 

 

17.      Des personnalités ont-elles fait partie de votre cercle?

Nous comptons pas mal de députés carolos qui ont assisté à la vie du cercle. On peut citer Jean-Claude Van Cauwenberghe par exemple, il faut savoir que quelques politiciens ayant vécu à Charleroi et ayant fait leurs études à Charleroi sont passés dans les mains du Semeur.

 

 

18.      Que signifie GUIDO pour vous?

Guido nous permet de se tenir au courant des différentes activités majeures se passant dans les diverses universités. Guido représente surtout LE journal des étudiants par excellence, on y trouve toujours de bons articles faisant référence à la vie sociale des universités!

Le Love Professor est également une source de conseils éclairés que nous lisons attentivement.

 

 

19.      Site Internet?

Vous pourrez retrouver toutes nos soirées et informations sur le site officiel du Semeur : http://www.lesemeur.be/

Celui-ci est rempli de photos de nos activités que les internautes peuvent découvrir.

 

 

 

 

 

 

 

 


SOCIAL

Topmovies

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84