Image
13/05/2019

KOT À L'HONNEUR: Le KAP Délices

Dans chaque numéro du Guido Magazine, nous mettons un kot-à-projet à l'honneur. Et ce sont aujourd'hui Julian et Gaspi du KAP Délices qui ont accepté de répondre à nos questions.


Pourquoi?
Julian: Les KAP ont été importants dans mon choix d’université. J’ai alors été très intéressé par cette communauté d’étudiants faisant partie de projets et partageant des activités avec tout Louvain-la-Neuve. Le nombre et la diversité des événements proposés est incroyable! En une semaine, on peut aller voir et participer à un concert, manger un dîner gastronomique, apprendre une langue, parler de problèmes et préoccupations actuelles…
Gaspi: J’ai toujours été attiré par le monde des KAP. Lorsque l’occasion me fut présentée je n’ai pas hésité une seule seconde à m’engager dans une expérience nouvelle. Je voulais voir des choses nouvelles, rencontrer des nouvelles personnes etc. Cela peut paraître un peu cliché mais je voulais simplement profiter de cette magnifique opportunité que propose les KAP tant que je suis encore jeune et insouciant.

Le projet?
Julian
: Le KAP Délices est un kot centré sur la bonne nourriture, la cuisine maison et le partage de celles-ci.

Les activités?
Julian
: Nous proposons au moins six activités par quadrimestre. Des cours de cuisine, des buffets à thèmes, un brunch, un atelier pizza, un Masterchef, la cuisine pour les VIP de Welcome Spring… Mais nos plus grandes activités sont le barbecue citadin (Q1) et les journées de l’industrie (Q2). Nous prônons toujours la cuisine maison et la convivialité qui va avec.

Différent d'un kot 'traditionnel'?
Julian
: Je n’ai pas vécu en kot 'traditionnel', j’ai directement commencé en KAP car je savais que je voulais faire partie de cette communauté. Mais je pense que dans un KAP tout le monde est orienté vers le projet, ça fait déjà un sacré point commun! Tout le monde apporte ses idées et son énergie dans le KAP, ça fait un savoureux mélange. Le KAP nous permet aussi d’assumer certaines responsabilités et nous entraîne pour nos projets futurs.

Avantages et inconvénients?
Julian
: On est très souvent proactif en participant ou en proposant des activités. Et on se crée également un grand réseau d’étudiants. On peut souvent compter sur d’autres KAP pour nous aider quand on en a besoin. Personnellement, je vois un peu ça comme le village des Schtroumpfs car chaque KAP a sa spécialité. Cependant, on peut parfois se sentir débordé avec les cours et le projet, mais on finit toujours par s’en sortir. Pour ma part, ça m’apprend la gestion du temps et la priorisations de mes obligations.

Un meilleur souvenir?
Gaspi
: Mon meilleur souvenir est sans aucun doute le cochon à la broche que nous avons réalisé durant le barbecue citadin. Ma première activité parmi les KAP, et sûrement la plus intense. Quel plaisir de rassembler des personnes autour de la nourriture et de voir les gens heureux et satisfaits de passer un moment qu’ils n’oublieront pas de sitôt. C'est là que j’ai compris que je me suis lancé dans un projet qui avait du sens à mes yeux.

Une anecdote?
Gaspi
: Clairement, ce qui nous unit dans notre projet, c’est d’être tous ensemble sous la pression, dans le rush de cuisiner dans des conditions parfois difficiles. Un jour, nous attendions une grosse livraison par camion pour préparer les Journées de l’Industrie. Le livreur devait passer aux environs de 8h30. Néanmoins aux alentours de 8 heures, une personne tape violemment à la porte, tape, tambourine, sans arrêt. Finalement une personne se lève, ouvre la porte et court dans le couloir en hurlant «Les gars debout, le livreur est déjà là!» Tout le monde se précipite, s’habille le plus vite qu’il peut et sort sous la pluie et le froid pour réceptionner une quantité impressionnante de nourriture. Une fois tout cela fini, tout le monde se regarde l’air abasourdi en se demandant comment on a pu ranger tout aussi rapidement.


SOCIAL

Topmovies

Jobs in the picture





 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84