Image
26/06/2019

Dégommer des zombies en réalité virtuelle

Pour le dernier test de l'année, direction Louvain-la-Neuve où une aventure hors du commun nous attend: une chasse aux zombies en réalité virtuelle et en totale immersion. On nous promet en effet des effets spéciaux à couper le souffle tels que le vent, la chaleur, les vibrations et même des odeurs! Vous nous connaissez maintenant, il nous a fallu le voir pour le croire: nous avons donc testé The Vex Adventure et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on a immédiatement adhéré au concept!


Première étape: rassembler des amis souhaitant participer à cette chasse aux zombies d'un autre genre. Le maximum de participants à cette aventure s'élevant à quatre personnes. Dans notre groupe, aucun geek ni fan de jeux vidéo, la crainte est donc de ne pas être à la hauteur de cette expérience multijoueur. On essaie donc de convaincre les concepteurs de nous rediriger vers une social-room (où les joueurs découvrent chacun à leur tour un environnement de réalité virtuelle) ou une multi-room (où chacun peut plonger simultanément dans le même environnement de réalité virtuelle). Vu qu'ils insistent pour qu'on teste leur dernière nouveauté en date (The Vex Adventure), nous acceptons leur défi quelque peu à reculons. Pourtant, comme tu pourras le remarquer plus loin, on ne regrettera pas de nous être laissés convaincre tant cette immersion au pays des zombies aura vite fait de nous faire frissonner.

Un environnement 100% immersif

Avant de s'attaquer aux morts-vivants, un petit briefing s'impose, comme nous l'explique Julien: «Après une courte préparation où on se sent en confiance, on pénètre dans un environnement totalement immersif. On se prend rapidement au jeu, même sans expérience de jeux vidéo.» La mission est simple: dans le manoir de Lord Grave, des milliers de zombies en tout genre vous empêchent de trouver la sortie et de vous échapper de ce massacre. Clara nous explique leurs timides débuts en réalité virtuelle immersive: «Nous étions un groupe de quatre, tous équipés en mode combat genre Apocalypse Now, mais sans l'hélicoptère et sans la musique de Wagner! La mission était de vivre une immersion en compagnie de zombies peu loquaces et d'autres monstres peu recommandables, ces derniers n'ayant qu'un seul but: nous éliminer.»

Ce qui a particulièrement retenu l'attention d'Arthur, c'est la panoplie dont chacun des participants se voit affublé (avec masque, micro, écouteurs et combinaison extra-sensorielle): «On se retrouve plongé au cœur du manoir et on oublie de suite qu'on est en plein milieu d'un espace de jeu où d'autres personnes peuvent nous regarder! Fous rires garantis quand les joueurs présents nous relateront nos cris d'effrois et autres vulgaires interjections en cours de partie!» Car si les zombies vous encerclent tout au long de la partie, il leur arrive aussi de faire sursauter les joueurs quand ils arrivent sans crier gare derrière ceux-ci. Fanny en tremble encore: «Alors que j'étais tranquillement en train de dégommer du zombie, quelle ne fut pas ma surprise de sentir des vibrations dans mon dos. Le temps de me retourner et voilà qu'une créature me faisait face à deux millimètres de mon visage, sensations fortes garanties!»

4000 cartouches utilisées pour 800 zombies décimés

Alors qu'elle espérait une expérience de réalité virtuelle nettement plus contemplative, Clara ne tarit aujourd'hui plus d'éloges sur cette aventure au pays des morts-vivants: «Je pensais faire un voyage en Zambie et j'ai fini par dégommer des zombies!,» sourit-elle. Ce qui l'a aussi fasciné, c'est la communication permise par les micros et les écouteurs entre les différents joueurs, leur permettant d'imaginer les meilleures tactiques pour éliminer un maximum d'ennemis en un minimum de temps. «Armes à la main, nous nous sommes positionnés dos à dos en quatre points cardinaux afin de nous protéger de ces affreux revenants. Environ 800 zombies furent tués par nos mains expertes pour 4000 cartouches utilisées, et ce dans un décor plus vrai que nature: un bureau, un ascenseur, une bibliothèque aux proportions gigantesques et enfin une terrasse avec une magnifique vue… mais légèrement gâchée par les hordes de monstres qui s'échinent à vouloir nous faire la peau.»

L'adrénaline aidant, c'est presque avec un pincement au cœur que nous concluons notre mission. Après une demi-heure en parfaite immersion, nous pouvons - presque à regret - remettre nos combinaisons et enfin nous lancer dans un long débriefing de nos aventures au pays des zombies. Bilan 100% concluant pour les quatre participants et une sérieuse envie de revenir pour en découdre une nouvelle fois avec ces satanées créatures, comme nous l'explique Clara: «une belle expérience d'animation virtuelle en immersion, cela donne de l'appétit!» Sans oublier Julien qui ponctue son évaluation par quelques petits conseils pour les étudiants qui auraient envie de vivre la même expérience: «C'est une très chouette activité à faire en petit groupe pour ajouter un petit plus à sa soirée. À la fin, un tableau des scores nous permet même de comparer notre efficacité. Petits conseils: éviter les couches et manches longues au pays des zombies et pensez à prendre une photo de groupe tout équipé pour garder un souvenir de cette partie incroyable!»

Plus d'infos sur www.thevex.j2-studio.com


  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

SOCIAL

Jobs in the picture

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84