Image
20/01/2020

KOT À L'HONNEUR: Le Kot Astro

Dans chaque numéro du Guido Magazine, nous mettons un kot-à-projet à l'honneur. Et c'est aujourd'hui Charles du Kot Astro qui a accepté de répondre à nos questions.


Pourquoi?
Charles: Premièrement, parce que le projet me passionne. Ensuite, à titre personnel, j’ai toujours trouvé très stimulant de m’impliquer dans une structure quelle qu’elle soit, scout, KAP, cercle, régionale…

Le projet?
Charles
: La promotion et la vulgarisation de l’astronomie et de tout ce qui touche au domaine de l’espace. Plus largement, la vulgarisation scientifique.

Les activités?
Charles
: Nos deux activités principales sont les conférences où on accueille des profs, chercheurs, spécialistes… qui nous présentent des sujets complexes de manière tout-à-fait compréhensible, ainsi que des soirées d’observations au bord du lac de Louvain-La-Neuve qui ont pour but de faire découvrir à qui veut les merveilles du ciel observées au télescope. Nous organisons également un week-end Astro-Nature, des visites et d’autres événements plus ponctuels. Toutes nos activités sont à retrouver sur facebook.com/kotastrolln.

Différent d'un kot 'traditionnel'?
Charles
: Le fait d’être en KAP nous apporte beaucoup d’expériences comme des rencontres avec des professeurs et chercheurs ou des visites de lieux cachés. Il y a également plein d’expériences liées à l’implication dans le folklore estudiantin: participer à l’organisation des 24 Heures Vélo, tenir le bar de la Petite Casa… Bref, un paquet d’expériences qu’on a du mal à vivre en kot traditionnel. Il est également important de souligner que, par rapport à un kot traditionnel, la présence d’un projet lie les membres du kot et permet une cohésion de groupe assez peu comparable à la plupart des kot traditionnels.

Avantages et inconvénients?
Charles
: Dans les avantages, on retrouve une bonne cohésion et une bonne entente entre les cokoteurs ainsi que de chouettes expériences. Enfin, je mentirais en disant qu’il n’y a pas d’inconvénient, le fait de s’impliquer dans un projet nous donne une charge de travail supplémentaire et on se retrouve parfois totalement crevé après une grosse acti.

Un meilleur souvenir?
Charles
: Le souper anciens des 30 ans du kot où nous avions invité tous les anciens membres que nous avons pu retrouver afin d’échanger avec tous ces passionnés d’astronomie et vérifier qu’au bout de 30 ans, l’esprit du kot n’a pas changé.

Une anecdote?
Charles
: L’année passée, nous avions organisé un petit week-end de kot entre nous et nous voulions observer les étoiles le soir venu. Il se trouve que l’un d’entre nous - qui avait beaucoup trop bu - a essayé d’observer les étoiles à travers le télescope sans oculaire, le tout pendant cinq bonnes minutes. Pour les néophytes, c’est au même niveau que faire une photo sans enlever le cache de l’appareil. (rires)


SOCIAL

Topmovies

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84