Image
06/02/2003

Les films porno à la télé

Samedi soir, minuit trente, tu zappes peinard, tout seul dans ton kot, et tu tombes ‘par hasard’ sur un film porno en crypté. Ne t’en fais pas, ça arrive à tout le monde. Comme (presque) tout le monde, tu t’attardes un peu en essayant de deviner ce qu’il s’y passe. Alors, réaction? ‘Qu’est-ce que c’est encore que cette saloperie?!’ ou ‘C’est décidé, je prends le décodeur!’ Qu’en pensent nos étudiants?

LAURENCE DUBOIS (23) de Bruxelles étudie le marketing à Bruxelles

Les films porno à la télé? Ah, je dis oui! Un film porno n’a jamais fait de mal à personne. L’avantage des films à la télé par rapport aux DVD, c’est évidemment le prix. Par contre, le DVD peut être visionné à plusieurs reprises, même si après 4 ou 5 fois, c’est un peu moins excitant. Ils sont également disponibles à tout moment, dès que l’envie te prend. Pour ça, l’idéal serait évidemment une chaîne avec des films de cul 24h/24. Il faudrait bien sûr un moyen d’empêcher l’accès à ces chaînes aux personnes que ça pourrait choquer, comme les enfants. Le système de cryptage n’est pas assez efficace, d’ailleurs nombreux sont ceux qui se tapent un film en crypté. Il est clair qu’il ne faut pas non plus exagérer en diffusant du Rocco Siffredi sur la RTBF juste après ‘Bla Bla’.


JÉROME CANTINEAU (21) de Mons étudie le marketing à Mons

Je suis pour. Premièrement, ces films peuvent apporter énormément à l’éducation sexuelle des adolescents. Il y a moyen d’apprendre beaucoup de choses. Par contre, quand tu en as vu un, tu les as tous vus. Moi, ça ne me dérange pas du tout, un petit coup d’oeil de temps en temps ne peut pas faire de mal. Il est évident que ce genre de films n’est pas destiné à tous les publics. L’heure tardive est vraiment indispensable, tout comme la signalétique. Quoique cette dernière peut donner lieu à de la curiosité: ‘Tiens, c’est interdit aux moins de 18 ans, je me demande ce que c’est…’ Les films porno peuvent aussi donner de bonnes idées aux couples en manque d’imagination. Par contre, il ne faut pas me parler de zoophilie, SM, viol,… Je ne sais pas si les films X peuvent influencer les comportements même si je suis persuadé que beaucoup de mecs doivent se dire: ‘Elle dit non, ça veut dire oui!’ Si j’avais encore un petit reproche à faire, ce serait l’espèce de professionnalisme qu’ils veulent montrer avec les diverses prises de vue, les ralentis et les musiques d’ascenceur… Je trouve également dégueulasse, pour nous les mecs, que tous les acteurs soient bâtis comme des mulets.


BENOIT BIDAINE (20) d’Hannut étudie (ingénieur civil) à Liège

Tout le monde est déjà tombé sur un film porno. Moi, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Depuis que le sexe est moins tabou et se libère, il y a en a de plus en plus à la télé. Il y a quelques temps, le fait que ces films ne passaient pas souvent attirait les gens, le curiosité était très grande. Maintenant, grâce à la télévision, le porno est très accessible, il n’y pas d’effort à faire. Beaucoup de gens regardent par hasard, ce n’est pas un vrai choix. Je ne sais pas si les films porno peuvent influencer les gens. Celui qui a besoin de ça pour avoir de l’inspiration est peut-être un peu frustré. Le danger est quand même que des âmes jeunes (et donc sensibles) tombent par hasard devant un tel programme et soient tentés de braver l’interdit. Par contre, les adultes, qui savent ce qu’ils voient, ils font ce qu’ils veulent.


MAUD LEBAIN (21) de Charleroi étudie les relations publiques à Namur

Supprimer les films porno? Ça en décevrait plus d’un, même si ce n’est pas du grand art et que les acteurs sont loin d’être talentueux! Beaucoup regardent en groupe, plus pour rigoler qu’autre chose. Je crois que les diffusions tardives actuelles sont idéales. Ainsi, les enfants n’assistent pas à ce spectacle, sauf si leurs parents leur permettent de rester seuls devant la télé après minuit. Mais ça, c’est un autre problème. Certains pensent qu’il faudrait garder les films érotiques à la télé et ne proposer des ‘films de cul qui muchent’ que dans les vidéo-clubs. Mais il serait ridicule d’interdire les films porno puisque, de toute façon, on peut trouver tout et n’importe quoi sur internet. Peut-être que l’introduction d’un code secret réservé aux adultes mettrait tout le monde d’accord.


DOLORES DUMORTIER (22) de Tournai étudie les sciences économiques à Mons

Je pense qu’il faut privilégier la vente ou la location des films X dans les sex-shops ou les vidéo clubs au détriment de la télévision. Ainsi, ils ne sont visionnés que par les gens qui le désirent: un couple qui veut rigoler, un célibataire qui veut se soulager… Il faut préserver les tout jeunes de ce genre de programmes au risque qu’ils ne se fassent une idée erronée du sexe, beaucoup moins glamour. Il est clair que le sexe est très vendeur (sur internet également), mais je ne pense pas que les couples aient besoin de films pour combler un éventuel manque d’imagination. Les films porno ne passent pas sur les chaînes du câble, mais sur le satellite ou Canal+. Il existe bien quelques programmes érotiques sur d’autres chaînes, mais ils sont loin d’être aussi crus et bestiaux. De toute façon, il ne faut pas croire que les films X qui passent sur les chaînes payantes sont moins accessibles. Ceux qui s’y abonnent peuvent également avoir des enfants qui tomberont dessus.

Laurent Daloze


  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84