Image
15/06/2020

Anicca Van Hollebeke: «Participer à Miss Belgique? Une excuse légitime pour rater les cours!»

Avant de s'envoler aux Seychelles pour son stage (on n'est pas jaloux, hein!), Anicca Van Hollebeke, Miss Liège et deuxième dauphine au Concours de Miss Belgique 2020, a accepté de répondre à nos questions. Actuellement en dernière année en Management du Tourisme à la Haute École Charlemagne, la jeune femme se confie sur son année pas comme les autres.


GUIDO: Les élections de miss, c'était un rêve de petite fille?

Anicca: En fait, c'est ma meilleure amie qui m'a poussée à m'inscrire. Et je me suis lancée sur un coup de tête. Je m'étais toujours dit qu'un jour je le ferais, mais ça n'avait jamais été très concret. Et quand j'ai remporté le titre de Miss Liège, je me suis dit que j'avais mes chances de faire un top 3 à Miss Belgique.

GUIDO: Depuis Noémie Happart en 2013, on n'a plus jamais eu de Miss Belgique francophone…

Anicca: En participant, je me suis dit: «et si c'était cette année»! En plus, le concours était de nouveau diffusé sur RTLplay, il fallait vraiment qu'une francophone gagne! (rires) Mais bon, la Miss qui a gagné (ndlr: Céline Van Ouytsel, originaire de la Province d'Anvers) le mérite amplement car elle a vraiment travaillé dur pour y arriver.

GUIDO: Comment a réagi ton école quand ils ont appris que tu étais en lice pour Miss Belgique?

Anicca: Quand j'ai gagné le titre de Miss Liège, ils ont posté la nouvelle sur Facebook et lancé un appel pour voter pour moi pour l'élection de Miss Belgique. L'école m'a bien soutenue. Il arrivait que je doive rater des cours, ce qu'ils ont bien compris, c'était une excuse légitime pour eux. J'ai notamment dû rater une semaine entière d'examens en janvier pour préparer la finale, que je vais devoir repasser en septembre prochain.

GUIDO: Gérer en même temps ses études et la préparation à Miss Belgique, mission impossible?

Anicca: En dernière année, le programme est un peu plus light, à part le TFE et le stage de trois mois. Ce qui est bien dans le supérieur, c'est que les cours ne sont pas obligatoires… C'était à moi-même de gérer mon agenda.

GUIDO: Tes études de tourisme t'ont-elles donné un avantage pour le concours de Miss Belgique, et inversement?

Anicca: Ça m'a beaucoup aidée à être à l'aise lorsque je parle devant un public. On apprend cela dès la première année. D'un autre côté, avoir répondu à des questions ou défilé en bikini lors de la cérémonie m'ont également aidée à avoir plus confiance en moi, ce qui est un plus dans mon futur domaine d'activité. Je pense que cela va me permettre d'être moins stressée lors de ma défense de TFE devant le jury.

GUIDO: Comment as-tu vécu la soirée de l'élection?

Anicca: J'ai profité à fond de cette soirée. Il m'arrive de regarder la rediffusion du show et je me dis à chaque fois que ça se voit que je m'amuse. Je n'ai aucun regret par rapport à la cérémonie. Je suis au final la seule Wallonne dans le top 3 et j'en suis fière. Après, il reste encore les concours internationaux, on verra si la présidente me donne la chance d'y participer…

GUIDO: Tu es donc partante pour représenter notre pays à Miss Univers?

Anicca: Le concours de Miss Univers, ce n'est pas forcément Miss Belgique qui y participe, ça peut être l'une de ses dauphines. Et bien sûr, je serais hyper heureuse d'y prendre part.

GUIDO: Kitsch, ringard, dépassé… Souvent, les critiques fusent au sujet des concours de Miss…

Anicca: Personnellement, je ne suis pas d'accord avec ça. On évolue beaucoup vers des concours où la Miss doit multiplier les qualités, pas uniquement physiques. Elle devient aujourd'hui une porte-parole des valeurs féministes, par exemple.

GUIDO: Le job de mannequin, c'est quelque chose qui t'attire?

Anicca: Plutôt modèle photo, je dirais. Je n'ai pas vraiment la taille des mannequins, je ne fais pas 1 mètre 80… Mais je suis fière d'avoir été jusque là malgré ma petite taille! (rires) Il y a déjà des Miss Univers qui ont été élues alors qu'elles faisaient à peine 1 mètre 60. Ce n'est pas la taille qui compte. Si tu as vraiment la gnaque, tu peux le faire.

GUIDO: Comment vois-tu la suite? Un job à la télé comme Julie Taton ou Sandrine Corman?

Anicca: Pourquoi pas! J'adorerais. On m'a déjà contactée à ce sujet, j'ai eu quelques propositions, mais je préfère d'abord terminer mes études.

Sa Miss Belgique de cœur

«J'aimais bien Laura Beyne, qui est métisse comme moi, avec des origines congolaises. Je me retrouvais plus en elle. Elle a commenté l'une de mes photos sur Instagram, je me suis alors empressée de faire un screenshot pour garder ce souvenir. (rires) C'est bien qu'il n'y ait pas toujours que des blondes qui gagnent, j'aime la diversité offerte par le concours.»

Photo: (c) Miss Belgium


Comments

Le bingo de l'écolo

Et si tu devenais écolo? Imprime cette page et coche chaque case que tu respectes. Dès [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84