Image
28/09/2021

Dans l'Instagram de Celine Van Ouytsel

Nous avons interviewé Celine Van Ouystel, Miss Belgique 2020, sur son rapport à Instagram.


«Si je peux faire sourire les autres en ces temps difficiles, ma mission est réussie»
«L'année passée fut la pire pour moi, mais en même temps la plus belle, car je suis devenue Miss Belgique. Tous mes projets et voyages de mon année de Miss sont tombés à l’eau à cause de la Covid. Mais j'ai rapidement eu un déclic et j'ai décidé de suivre une autre voie. J'ai essayé de sensibiliser les gens en les faisant sourire. Sur les réseaux sociaux aussi. Si je peux faire sourire les autres grâce à mes photos en ces temps difficiles, ma mission est réussie!»

«La perte de mes grands-parents m'a fait voir la vie autrement»
«Je suis diplômée en tant que juriste. Après Miss Belgique, j'avais l'intention d'en faire mon métier mais c'est alors que le coronavirus est apparu. Cette pandémie m'a fait voir la vie autrement. Comme la perte de mes grands-parents. Je suis perfectionniste, mais il faut aussi se rendre compte qu'on ne saura pas de quoi demain sera fait. Depuis janvier, je me suis lancée en tant qu'indépendante comme mannequin, content creator et présentatrice. Je fais ces choses avec plaisir. Je veux toujours faire un métier en rapport avec mes études, mais cela serait impossible à combiner avec ce que je fais actuellement. C'est pourquoi j'ai fait choix et tant que ça me réussit, je continue. Ensuite, je ferai sans doute autre chose.»

«Je ne pourrai pas partir en vacances tant que la situation ne sera pas stabilisée»
«Après la crise, j'aimerais aller en vacances. Je me rends compte que c'est un problème de luxe, mais c'est ce que j'attends le plus actuellement. L'interdiction de voyager a été levée, mais je ne pourrai pas partir tant que la situation ne sera pas stabilisée. Il y a encore trop d'incertitude et de stress. Pour moi, partir en vacances, c'est ne penser à rien d'autre et simplement profiter! Habituellement, je pars chaque année avec mes parents ou ma meilleure amie à Tenerife. L'année passée, nous n'avons pas pu le faire. Cela m'a énormément manqué.»

«En voiture, je jure de temps en temps»
«Quand j'ai annoncé que j'allais avoir une nouvelle voiture, tout le monde s'imaginait que j'allais en choisir une rose, vu que c'était la couleur de mes deux voitures précédentes. C'est justement pour cela que j'ai changé d'avis. Je voulais changer, et surprendre. Je voulais une bonne voiture, mais assez reconnaissable. C'est pour cela que j'ai choisi un modèle noir avec des imprimés panthère. Ma première auto s'appelait ‘Pink Panther’, j'ai donc appelé celle-ci ‘Black Panther’. Je suis souvent sur mon GSM, mais au volant? Jamais! Je suis une conductrice prudente. C'est un moment de détente pour moi. Sauf sur le ring d'Anvers. Au volant, je suis parfois une autre personne. Je suis douce et gentille, mais en voiture, je jure de temps en temps. Il y a quand même beaucoup de gens qui ne savent vraiment pas conduire.»

«En août, je commence déjà à vouloir des tenues hivernales»
«J'aime vraiment beaucoup la mode. Et je change parfois trop rapidement de saison. Pendant l'hiver, je rêve de tenues estivales et en août, je commence déjà à vouloir des tenues hivernales. Cela fait beaucoup rire ma meilleure amie. L'été est ma saison préférée, même si chaque saison a son propre charme. En tant que Miss Belgique, je ne pouvais porter que les vêtements des sponsors. Maintenant, j'ai donc plus de liberté dans mes choix de vêtements.»


Comments

119 nouveaux kots à Bruxelles pour la prochaine année académique

Depuis le 16 novembre dernier, un nouveau chantier du promoteur immobilier Unibricks est en cours dans [...]

Des séances de câlinothérapie avec un chien pour aider à combattre le stress des étudiants

Dans une université américaine, les étudiants passent de plus en plus souvent pour le bureau de leur [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84