Image
15/09/2005

MAUREEN LOUYS: "Je suis partie en ramping pour éviter de faire mon baptême!"

C'est aussi à l'IHECS que Maureen Louys a effectué ses études, tout comme Jonathan Bradfer. Mais c'est bien le hasard qui les a réunis sur le plateau de Génies en Herbe. L'étoile montante de la RTBF nous a séduit par sa spontanéité et son accessibilité et avec elle, on revient sur son parcours estudiantin.

Maureen : J'ai étudié à l'IHECS ici à Bruxelles, une école de communication. Durant les deux dernières années, j'ai choisi la pub comme spécialisation. Ça n'a peut-être pas grand chose à voir avec la télé mais c'est quand même de la communication!

GUIDO: Tu as fait ton baptême durant tes années étudiantes à Bruxelles?
Maureen : Non, je n'ai pas fait mon baptême. A priori, je n'aime pas trop la bière. Je sais qu'on peut le faire à l'eau. Au vin, ça ne va pas le faire non plus! (rires) Je n'étais pas branchée baptême, je ne suis pas contre les TD, les fêtes d'étudiants mais le baptême en soi ne m'a jamais vraiment attiré. J'ai pourtant plein d'amis qui l'ont fait. A l'époque, ils m'avaient coincée dans une salle pour essayer de gauler les gens de première et les persuader de faire leur baptême. Moi, je suis partie, presque en ramping!

GUIDO: Tu as fait tes études à Bruxelles, mais tu es originaire de Liège. Tu as remarqué certaines différences entre ces deux villes?
Maureen : En effet, je suis de Liège, la bonne Cité Ardente! J'ai donc été habituée aux fêtes en tout genre, au Carré, etc… Ici, c'est pas le même trip qu'à Liège, c'est moins concentré mais chacune de ces villes gardent leur charme respectif. Je suis contente d'avoir bougé et d'avoir un peu pu voir autre chose. Maintenant, j'ai encore quelques amis à Liège, mais vu que j'ai fait mes études à Bruxelles, tout mon environnement social est ici.

GUIDO: Tu avais des cafés de prédilection dans la Cité Ardente?
Maureen : Maintenant, tous ces établissements sont fermés! (rires) A Liège, il n'y a pas des masses de boîtes, il y a beaucoup de cafés. Quoique dans les cafés du Carré, il y a de la musique et les gens dansent entre les tables. Un chouette endroit, c'est 'Chez Bouldou', un bar avec, dans sa cave, une boîte. A l'époque, il y avait 'l'Aquarelle' et aussi 'le Premier', une boîte avec des miroirs partout qui est restée coincée dans la déco des années 80!

GUIDO: As-tu dû changer tes habitudes de sortie suite à ta soudaine médiatisation?
Maureen : Je n'ai pas vraiment changé nos habitudes mais maintenant, les gens viennent plus souvent m'aborder… Quand ils commencent à être bourrés, ça peut devenir lourd! Parfois, tu as aussi envie d'avoir la paix, de ne pas toujours parler boulot, comme tout le monde. Dans notre pays, on est médiatisés mais on n'est pas des grandes stars pour autant. Il n'y a pas de star-system comme en France, par exemple. On peut ainsi vivre relax, sans ennuis.

GUIDO: Quels sont les conseils à donner aux étudiants qui voudraient se lancer dans la télé?
Maureen : Je n'ai jamais vraiment été fan de quelqu'un. Je leur dirais qu'il faut trouver sa propre personnalité. A la télé, ce n'est pas non plus facile car tu ne peux pas être exactement comme tu es dans la vie même si tu essaies au maximum de l'être. Au plus tu es naturel, au mieux ça passe…

(SD)

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Jobs in the picture

  • Slider
  • Slider
  • Slider





 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84