Image
18/04/2019

Les bonnes réponses pour ton ENTRETIEN D'EMBAUCHE (3/5)

Lors d'un entretien d'embauche, tu dois répondre à un flot incessant de questions. Quelle est la meilleure réponse à donner? Et que faut-il éviter de dire? GUIDO te donne un aperçu des bonnes et des mauvaises réponses.


"Dis m'en plus sur toi"

La mauvaise réponse:
Non, ceci n'est pas une invitation à débiter année après année ta biographie, en commençant par tes premiers souvenirs d'enfance. Évite également de parler de ta vie amoureuse. Enfin, cela n'intéressera certainement pas le recruteur de savoir que tu es parti en Suisse avec tes parents à l'âge de 13 ans.

La bonne réponse:
Essaie de te décrire le plus fidèlement possible en une à deux minutes, en mentionnant de façon concise tes origines, ton parcours scolaire, ton expérience, quelques traits de ton caractère et tes attentes au cours de ta future carrière.

"Quels sont tes points forts?"

La mauvaise réponse:
Il est inutile d'être trop modeste, sans pour autant faire le vantard. Ne te lance pas trop de fleurs, mais évite aussi de répondre dans un éclat de rire que tu n'as pas de point fort. Ce n'est certainement pas le moment de citer tes points faibles, car cette question risque de suivre.

La bonne réponse:
Réponds de façon honnête et sans hésiter. Pioche les points forts qui sont, selon toi, les plus importants pour le job en question.

"Quels sont tes points faibles?"

La mauvaise réponse:
Une astuce que beaucoup de postulants adoptent en réponse à cette question est de répéter leurs points forts, d'une manière quelque peu camouflée. À éviter impérativement! Comme de se déprécier à l'infini jusqu'à devenir transparent.

La bonne réponse:
Ici aussi, on prône l'honnêteté. Sans être exagérément sévère envers toi-même, tu peux avouer sans rougir ne pas maîtriser le néerlandais ou avoir un problème avec les chiffres. Si tu dissimules tes points faibles, ceux-ci risquent un jour ou l'autre de percer au jour.

"Avec quelle type de personnalité te vois-tu le mieux collaborer?"

La mauvaise réponse:
Ne commence pas à énumérer les traits de caractère de tes copains, frères, sœurs ou petit(e) ami(e). Tes collègues ne doivent pas être des amis, ni même le devenir. Ce qui compte, c'est de bien travailler ensemble. Cela surpasse les affinités personnelles.

La bonne réponse:
Les collègues collaborent de manière fructueuse quand ils sont complémentaires. Esquisse donc le portrait d'une personne qui maîtrise les domaines dans lesquels tu te sens moins à l'aise.

"Où veux-tu être dans cinq ans?"

La mauvaise réponse:
C'est une question difficile. La réponse pourrait être "sur le sommet de l'Everest" ou "sur la scène principale de Werchter", mais mieux vaut garder ce genre de rêve pour toi. D'un autre côté, affirmer vouloir continuer à effectuer le job pour lequel tu postules dans cinq ans peut démontrer un manque flagrant d'ambition.

La bonne réponse:
Essaie de faire montre d'une saine ambition tout en admettant croire en l'entreprise pour laquelle tu postules. "Je veux me développer au sein de cette entreprise" est une réponse sûre et efficace.

"De quoi es-tu le plus fier?"

La mauvaise réponse:
Les jeunes diplômés doivent éviter de répondre "mon diplôme" ou "mon mémoire" car cela prouve qu'ils n'ont pas encore réussi à quitter la vie estudiantine. Les jeunes parents ont souvent tendance à répondre "mes enfants". C'est un peu trop évident.

La bonne réponse:
Essaie de te remémorer un accomplissement surprenant de ta vie. Ce qu'il n'est pas facile de sucer de son pouce à l'improviste, mais qui doit naître d'une intense réflexion au préalable. Cette source de fierté ne doit pas nécessairement être liée au monde du travail.

"Saurais-tu travailler pour des chefs moins intelligents que toi?"

La mauvaise réponse:
Une bonne question! Grâce à celle-ci, le recruteur peut mesurer la taille de ton ego. Répondre brièvement "oui" ou "non" n'est pas à conseiller, tout comme tourner intelligemment autour du pot en répondant que tu as encore beaucoup de choses à apprendre et que les chefs sont assurément plus intelligents que toi.

La bonne réponse:
Il n'y a pas d'autre alternative que de répondre un truc dans le genre: "Je pense que les hommes fonctionnent bien sur le lieu de travail si les chefs et les employés se complètent par des compétences respectives".

Et si tu gagnais de l'argent en devenant baby-sitter?

Pour arrondir facilement leurs fins de mois, les étudiants choisissent souvent de faire quelques [...]

SENEFFE FESTIVAL: 10 nouveautés pour fêter ses 10 ans

Petit festival devenu grand, le Seneffe Festival fête cette année ses dix années [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

SOCIAL

Jobs in the picture

  • Slider





 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84