Image
20/12/2023

KEYS: «Notre but et de réintéresser les jeunes à l'actualité»

Keys est parti d'un constat tout simple: actuellement, beaucoup de jeunes s'informent peu ou pas du tout et quand ils le font, ce n'est pas toujours de la meilleure des façons. Avec tout ce qu'on trouve sur les réseaux sociaux, il n'est pas toujours facile de distinguer les fake news. Anouche Nicogossian et Emma Marchal ont ainsi profité de leur master en journalisme à l'UCLouvain pour imaginer un concept visant à réintéresser les jeunes à l'actualité.


Anouche: Pendant nos études, on a désiré développer un format d’information qui permette aux jeunes de suivre ce qu’il se passe autour d’eux, et ce de manière fiable. Globalement, on vise à les (ré)intéresser à l’actualité, à limiter la désinformation et à les amener à être critiques vis-à-vis de ce qu’ils voient sur les réseaux.

GUIDO: Vous avez conçu ce format pendant vos études?
Emma
: Keys est né pendant notre master en journalisme à l’UCLouvain. Nous avions un cours pour lequel nous devions réaliser un projet en partenariat avec un média. C’est donc la RTBF qui nous a donné la mission d’imaginer un format dans le but de réintéresser les jeunes à l’actualité. Nous avions le champ libre, aussi bien au niveau de la forme que du fond.
Anouche: Nous avons ensuite demandé à ces jeunes ce qu’ils recherchaient. Il en est ressorti qu’ils désiraient un format qui vienne à eux (à l’aide d’une notification par exemple) et qui traite d’informations générales, certes, mais aussi d’informations concernantes et, surtout, positives. Après de longues réflexions, nous nous sommes tournées vers le projet d’un chatbot, un robot conversationnel. Nous avons gardé ce format jusqu’au début de l’été 2023, soit plus de deux ans.

GUIDO: Comment résumeriez-vous Keys à ceux qui ne le connaissent pas?
Emma
: Keys te donne des clés (keys) pour comprendre le monde. C’est un résumé de l'actualité quotidien et des informations utiles qui te concernent.
Anouche: Keys, c’est un petit partenaire au quotidien. Un format d’information facile et rapide d’utilisation qui donne les informations importantes à connaître, des petites astuces, des infos positives…

GUIDO: Quel est votre public-cible?
Emma
: Nous nous adressons surtout aux jeunes de 15 à 25 ans mais Keys peut convenir à toute personne qui souhaite un résumé rapide et accessible de l’actualité.

GUIDO: Est-ce un défi d'intéresser les jeunes à l'actualité aujourd'hui?
Anouche
: Un véritable défi, oui! On a rencontré beaucoup de jeunes qui sont assez méfiants vis-à-vis des médias, et nombreux sont ceux qui n’utilisent pas les canaux “traditionnels” pour s’informer (la télé, la radio, la presse). Les jeunes sont beaucoup plus sur les réseaux sociaux et les comptes suivis ne sont pas toujours des comptes d’information à proprement parler. L’information peut venir de toute part… Et il faut, à partir de cela, arriver à capter leur attention, les amener à nous suivre, à regarder ce que l’on fait. Bref, un défi qui en cache plusieurs. 

GUIDO: Comment choisissez-vous les actus et comment les traitez-vous?
Emma
: Nous choisissons nos actualités en fonction de notre public et de notre ligne éditoriale. En règle générale, nous abordons les actualités incontournables de la journée et les informations qui concernent ou qui intéressent les jeunes.
Anouche: Nous ne prétendons pas être LE média à suivre, nous constituons une bonne base pour s’informer. Quelqu’un qui veut approfondir l’information peut le faire à travers les liens que nous partageons. Tout cela se passe sur nos réseaux sociaux.

GUIDO: À l'heure des réseaux sociaux, comment effectuez-vous un fact-checking?
Emma
: Nous nous informons via différentes sources d’informations, via différents médias. Ce qui est important, c’est d’utiliser des sources fiables et de les croiser.
Anouche: Une source fiable, c’est aussi aller directement à la source de l’information. Si le Premier ministre fait une déclaration, plutôt que de prendre l’article qui la résume, nous allons plutôt trouver la source directe: une interview télé? Radio? Un tweet? Évidemment, avec l’IA aujourd’hui, tout est possible. Est-ce qu’on peut tout fact-checker, je ne sais pas. Mais être au moins critique vis-à-vis des sources et de l’information partagée.

GUIDO: Se lancer à deux, un avantage ou un inconvénient?
Emma
: C’est un avantage car nous sommes assez complémentaires sur plein d’aspects. Nous pouvons nous répartir le travail en fonction de nos points forts, ce qui est beaucoup plus efficace.
Anouche: C'est un peu bateau mais c’est très vrai: deux cerveaux valent mieux qu’un. Je pense à des choses auxquelles Emma ne pense pas, Emma pense à des choses auxquelles je ne pense pas. On se complète très bien.

GUIDO: Quelles envies avez-vous pour la suite?
Emma
: Nous aimerions faire connaître davantage Keys auprès des jeunes et qu’il devienne un réel outil pour eux. De manière générale, nous espérons que notre projet continue de se construire petit à petit.


Comment rebondir après un mauvais choix de premier emploi?

Tu t'es récemment lancé sur le marché de l'emploi et après quelques mois dans ton nouveau job, [...]

Voici les erreurs à éviter sur ton CV!

Tu t'apprêtes à chercher ton premier emploi et tu commences à fignoler ton CV? Cette étape est primordiale [...]

  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture




 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84