Image
16/08/2004

Le fabuleux destin d'Eusebio Larrea, producteur délégué de Plug TV

Il faut vraiment avoir fait l'autruche ces derniers mois pour ne pas être au courant du lancement de la troisième chaîne du groupe RTL-TVI, Plug TV. Consacrée aux 15-34 ans, avec une nette volonté de se démarquer de la 'chaîne mère', celle-ci a été mise sur pied par Eusebio Larrea, 27 ans.


Guido l'a donc rencontré et retrace son parcours qui en ferait rêver plus d'un!

Presse écrite dès l'âge de 15 ans

Alors qu'il n'a encore que 15 ans, Eusebio Larrea découvre le monde de la presse écrite. Lors d'un salon étudiant à Mons, il rencontre un des chefs d'édition de La Nouvelle Gazette qui cherche un jeune pour coordonner la page jeune publiée chaque mercredi dans toutes les éditions de La Nouvelle Gazette. Il explique: 'Je ne rêvais pas du tout d'être grand journaliste. Finalement, en le rencontrant, je me suis dit: Pourquoi pas? J'ai donc été choisi pour coordonner cette page-là chaque semaine. Je faisais donc les trajets de Mons à Charleroi tous les mercredis et les samedis durant mes études secondaires.' Après, tout s'enchaîne rapidement et il collabore à divers médias tels que Flair l'Hebdo, Télé Moustique, Femmes d'Aujourd'hui, Vers l'Avenir, … De 15 à 18 ans, il fait donc la découverte d'un milieu qui le passionne, que ce soit la mise en page, le travail d'équipe, le travail sur le terrain, la retranscription, le graphisme, … A 17 ans, un nouveau magazine, Télé Pocket, en est seulement à son deuxième numéro et Eusebio fait déjà partie de l'aventure, malgré son jeune âge: 'J'étais un peu le bébé de la rédac! On m'a beaucoup soutenu et on peut également dire que ce sont eux qui m'ont appris mon métier, surtout Michèle Danis, qui est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe de Télé Moustique et Télé Pocket. Malgré mon jeune âge, ils m'ont tous réellement fait confiance.'

Etudes de communication à l'ISFSC

Malgré le fait qu'il aie déjà un boulot à temps plein à 17 ans, Eusebio a quand même envie de faire de la communication pour s'étendre aux Relations Publiques, à la pub et au marketing. Il entreprend donc un graduat en communication à l'ISFSC (Institut Supérieur de Formation Sociale et de Communication) à Bruxelles. 'Ma priorité restait d'être sur le terrain. Ce n'était pas les études en tant que telles vu que j'avais déjà presque un boulot à temps plein. Car en plus de mes activités de journaliste freelance, je travaillais pour des boîtes de communication, sur des événements… J'ai aussi participé au lancement de MCM Belgique, j'essayais de découvrir un maximum de trucs, j'avais donc pas mal de boulot. Mais, je voulais quand même faire des études pour rassurer tout le monde et ces études-là car elles avaient un côté pratique qui pouvait m'ouvrir des portes à la radio ou dans la pub. En effet, pas mal de gens du milieu que je croise maintenant viennent de l'ISFSC.'

21 ans: Entrée à RTL-TVI

A l'âge de 21 ans, alors qu'il termine son année et qu'il est en pleine session d'examens, un producteur de RTL l'appelle car il est à la recherche d'une personne en plus dans son staff rédactionnel de l'émission musicale Mégamix. Sans avoir jamais réellement eu l'envie de faire de la télé, Eusebio accepte le nouveau défi qu'on lui propose: 'Mon entrée à RTL s'est en fait passée par hasard, comme pour la presse écrite. Ce job était comme une passion, un loisir. J'y allais pour découvrir comment fonctionnait le métier. Je me suis pris au jeu du média, après la presse écrite, j'ai découvert l'audiovisuel.' Il devient ensuite le producteur de Fan Club et développe ainsi le coaching des animateurs, le décor, la gestion d'équipe, …

2003: L'aventure Plug TV

En octobre 2003, on annonce l'arrivée d'une nouvelle chaîne sur le réseau RTL. Encore une fois, c'est à Eusebio que revient le privilège de créer un groupe de travail pour établir ce qu'il fallait faire de cette nouvelle chaîne. Le premier briefing s'est résumé à ces quelques balises: une chaîne 15-34, différente de RTL avec comme mot d'ordre "Lâchez-vous!". Il explique tout de suite son désir de construire la chaîne idéale. 'Comme on venait tous d'univers très différents et qu'on était dans la cible, on s'est dit qu'on allait créer notre chaîne de télé idéale en pensant à tout. On a bossé pendant trois semaines jour et nuit et on s'est totalement pris au jeu. On a pensé à tout ce que cette chaîne devait avoir mais surtout ne devait pas avoir. Dès le départ, on avait décidé de rester nous-mêmes et proposer quelque chose qui nous ressemblait vraiment. On voulait défendre nos idées jusqu'au bout, quoiqu'il en coûte. Comme les patrons ont été ouverts à leurs idées, l'équipe d'Eusebio a pu développer leur projet comme bon leur semblait. Ils décident donc de rester original dans la manière de présenter les choses. En un mois, ils réussissent à créer notre propre habillage et la construction de la grille des programmes. 'On a vraiment pu travailler avec les chefs de manière très agréable et détendue. On ne voulait pas fonctionner comme RTL, il fallait que ce soit un vivier de talents, un labo où l'on ose. C'était très important aussi de défendre une certaine philosophie de travail.' Maintenant, la deuxième phase de Plug Tv est en marche avec la création de leurs propres projets. Ils sont maintenant en phase de tests dans leurs nouveaux studios. 'Tout doit être rodé vu qu'on sera en direct tous les jours pour une quotidienne de 26 minutes. Le défi est très important: on l'a annoncée comme un talk-show, mais ce sera plutôt une émission déjantée en direct, on ne veut pas que ça ressemble à une autre émission, on préfère oser plutôt que de faire comme tout le monde, on veut se démarquer. On commencera normalement cette quotidienne en juin. On a vraiment hâte d'y être, on a plus envie de défendre une certaine ambiance, une atmosphère plutôt que le contenu, les invités, les rubriques, … On veut retrouver l'esprit radio sans décor bien figé. On veut très vite mettre des nouvelles choses à l'antenne, mais on va d'abord voir comment ça se passe avec celle-ci avant de se lancer dans autre chose. On ne veut pas d'une grille figée comme dans les autres chaînes télé. Ici, on a besoin de plus de flexibilité, il faut pouvoir à tout moment agencer si on trouve des nouvelles émissions. On veut une grille évolutive.'

3 questions à Eusebio Larrea

GUIDO: Comment pourrait-on le mieux définir ton rôle de producteur délégué au sein de Plug TV?
Eusebio
: On construit quelque chose qui n'existe pas, on doit donc veiller à choisir les gens, les coacher, les recadrer, donner l'impulsion au projet. Il y a aussi l'aspect des budgets, du contenu, l'aspect visuel, les sponsors, … Toute la partie créative consiste à gérer l'équipe. Producteur délégué, ce n'est qu'un titre, je suis le responsable du projet, je dois coordonner le tout, ce n'est pas pour ça que je n'écris pas un sujet ou que je n'aide pas le décorateur à monter son décor.

GUIDO: Quelles sont encore les choses que tu veux accomplir dans ta carrière?
Eusebio
: Je n'ai pas vraiment de plan de carrière. Vu que je suis dans un milieu où tout est possible, on verra ce qu'il adviendra, je ne suis pas du genre à tirer des plans sur la comète. Je ne suis pas d'un naturel inquiet; Pour l'instant, je suis impliqué à 100% dans Plug TV, je le fais à fond et j'essaie de le faire vivre sur du long terme. Je n'ai pas le temps de penser à savoir ce que je vais faire dans 5 ou 10 ans.

GUIDO: Pour finir, un petit conseil pour les étudiants qui voudraient se lancer dans le milieu de la télé?
Eusebio
: Osez! A 17 ans, j'appelle le rédacteur en chef de Télé Pocket et deux semaines plus tard, mon papier est publié: si je n'avais pas été vers eux, rien ne se serait passé. Quelque soit l'âge ou l'expérience, le tout est de vouloir faire les choses pour les bonnes raisons. Il ne faut pas vouloir faire de la télé pour son côté paillettes. Ce sont des mauvaises raisons évidemment. Travailler à un projet en équipe sans se poser la question de savoir ce que ça va t'apporter ou la salaire que ça va te donner. Il faut se donner à fond, être humble et professionnel, alors il n'y aucune raison que ça ne marche pas.

(SD)

Tu es intéressé de travailler pour Plug TV? Que ce soit dans le domaine technique, la réalisation, le montage, le graphisme, le journalisme ou si tu rêves de devenir chroniqueur, n'hésite pas à envoyer ta candidature à casting@plugtv.be

Diplômé(e) seulement en septembre? Faut-il attendre pour postuler?

Si, pour beaucoup, l'année académique est officiellement terminée, certains devront encore attendre [...]

Un plan de carrière en 5 étapes

Tu vas peut-être bientôt chercher ton premier emploi… Il est alors essentiel d'établir un [...]

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture



 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84