Image
24/01/2008

1 DIPLÔME, 5 MÉTIERS: Histoire

Aujourd'hui, nous nous sommes intéressés aux titulaires d'un diplôme en histoire et leurs cinq parcours différents.

Nom : Els Van Doorsselaer

Âge : 33 ans

CV : a donné cours et travaille maintenant dans l'accompagnement de réinsertion dans l'enseignement à temps partiel

“En fait, j'avais déjà un diplôme en communication,” nous explique Els. “Durant ces années, j'ai suivi un cours d'histoire, ce qui a éveillé mon intérêt. C'est pour cette raison que j'ai continué mes études. Ensuite, je me suis retrouvée dans l'enseignement, comme encore maintenant. Je travaille dans l'accompagnement de réinsertion d'élèves dans l'enseignement à temps partiel. Les élèves suivent deux jours de cours et travaille les trois jours restants. Ce sont souvent des jeunes qui n'aiment pas trop l'école. Je recherche avec eux un engagement afin qu'ils se sentent bien. Je vais en prospection et je recherche de nouveaux employeurs tout en suivant les élèves durant leurs jours de travail. Ce qui fait que je me retrouve en contact avec beaucoup de gens. J'aime travailler avec des jeunes, mais je trouve cela aussi chouette de parler avec les employeurs. De temps à autre, il n'est pas facile de motiver tous les élèves, de les mettre sur la bonne voie s'ils ne font pas d'efforts ou s'ils abandonnent trop vite. Mais dans la plupart des cas, j'ai une bonne relation avec eux.”

Nom : Emmanuel Lerno

Âge : 33 ans

CV : a travaillé dans une usine, a donné cours, a travaillé pour les archives de la ville d'Alost et est maintenant attaché aux Conditions de Travail et aux Primes

Déjà plus jeune, il était fasciné par l'histoire. Et même si Emmanuel a été découragé par quelques enseignants – car quel avenir as-tu maintenant avec un diplôme d'histoire? -, il ne s'est pas laissé dire et est resté sur sa première idée. Après avoir obtenu son diplôme, il a quand même du reconnaître que trouver un emploi n'était pas si facile que ça. “Ce fut laborieux de trouver un emploi qui avait un rapport avec l'histoire. Après quelques jobs, j'ai décidé de passer un examen dans le public. Que j'ai réussi et depuis 2000, je suis attaché aux Conditions de Travail et aux Primes. Je m'occupe de la réglementation du salaire des fonctionnaires. Le plus excitant, c'est que cela implique de construire un réseau assez varié. Tu as des contacts avec les services du personnel, tu donnes parfois cours ou tu es impliqué lors des négociations. A cause des difficultés de constituer un nouveau gouvernement, je ne reçois plus de nouveaux dossiers, ce qui rend le travail quelque peu plus calme. Ça ne peut pas faire de mal parfois!”

Nom : Hanne Aerts

Âge : 24 ans

CV : donne actuellement cours dans un Athénée Royal

Elle a longtemps hésité entre l'histoire et la psychologie et a choisi la deuxième option. Cependant, elle a vite changé son fusil d'épaule et a commencé un an plus tard des études d'histoire moderne, option histoire culturelle contemporaine. “Je trouve cela super intéressant de s'occuper de l'histoire et donc de toujours en savoir plus. J'aime lire, faire des recherches et aller au musée. En plus de l'histoire pure, cette orientation propose une formation générale avec des branches comme le droit, l'économie et les langues. Je suis intéressée par beaucoup de choses différentes, cela me convient donc parfaitement. Ces études offrent des tas de possibilités, il suffit de bien chercher et de savoir ce que l'on a à proposer, et donc savoir se vendre. Je suis depuis cette année prof dans un Athénée Royal. Je donne cours d'histoire et de sciences culturelles dans le degré supérieur.” Hanne se sent bien en tant qu'enseignante, les élèves sont sympas et il y règne une bonne ambiance. “Beaucoup de possibilités s'offrent à toi et le contact entre collègues est parfait. Notre groupe est petit, de cette façon il est facile de vite se connaître.” Pourtant, Hanne a un autre rêve en tête: devenir guide. “J'espère que ce sera un jour possible de combiner cette activité avec mon job actuel. On verra ce qui arrivera, je suis toujours prête à relever des nouveaux défis.”

Nom : Saïd El Khadraoui

Âge : 32 ans

CV : à travaillé dans le cabinet de Louis Tobback , pour le ministère des affaires étrangères à New York, a été échevin à Louvain et est maintenant membre du Parlement Européen

Son prof d'histoire lui a vite donné l'envie de se diriger vers cette matière. Et ce qui se passe dans le monde a toujours intéressé Saïd depuis sa plus tendre enfance. Devenir diplomate aux affaires étrangères lui aurait bien convenu. Après ses études d'histoire moderne, il a continué avec une année supplémentaire en relations internationales. “Après mes études, j'ai réussi mon examen diplomatique qui a duré une année entière. Pour le Ministère des Affaires Etrangères, j'ai été envoyé à New York.” Plus tard, Saïd a décidé de devenir échevin sp.a à Louvain. Après quelques changements, il est devenu en 2003 membre du Parlement Européen pour le parti. “J'ai des collègues fantastiques avec qui je construis des projets européens. L'Europe est de plus en plus importante, en tant que jeune, il est vraiment très intéressant de s'y frotter. Croyez-le ou pas, mais l'Europe est quelque chose de concret: on peut y accomplir concrètement certaines choses. Je me suis spécialisé dans le transport et la mobilité, une matière assez intéressante. De temps en temps, c'est difficile vu que je suis encore conseiller municipal à Louvain, mais avec un peu d'organisation, je réussis à relever le défi.”

Nom : Chantal Bisschop

Âge : 23 ans

CV : collaboratrice au Centre d'Histoire Agraire de Louvain

”C'est super passionnant de découvrir comment les hommes vivaient et pensaient autrefois et comment nos contemporains écrivent à leur sujet,” raconte Chantal. “Beaucoup de gens m'ont averti de la difficile recherche d'emploi qui suivraient mes études d'histoire. Ce ne fut pas du tout le cas. J'ai trouvé du boulot tout à fait par hasard et j'ai pu commencer alors que je faisais encore mon agrégation.” Depuis juin, Chantal collabore au Centre d'Histoire Agraire de Louvain. “Ce centre ambitionne d'étudier le passé de l'agriculture, la campagne et l'alimentation, de le conserver et de le rendre accessible à un large public. Je suis responsable de l'exposition 'Supermarché Europa. 50 ans d'agriculture et d'alimentation'. Nous construisons un supermarché fictif dans lequel chaque produit conçu donne des explications sur l'évolution de notre agriculture, la politique agricole européenne et nos habitudes alimentaires. J'ai déterminé, avec mes collègues, le contenu de cette exposition, écrit les textes, recherché les illustrations et je suis également responsable des contacts avec le centre de formation socioculturelle et de la communication.”

(RE)


Faut-il envoyer des candidatures spontanées pour un premier emploi?

Tu es étudiant.e en dernière année et tu recherches déjà activement un premier emploi? Il n'est jamais [...]

Mobi-1: un véhicule innovant qui combine les avantages de la voiture et du vélo

Trois jeunes ingénieurs liégeois et carolos ont récemment lancé Mobi Coop, une coopérative novatrice [...]

  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture



 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84