Image
03/09/2012

Le parcours de LUC TRULLEMANS

Savais-tu que le Monsieur Météo de RTL était flamand, n'avait jamais fini ses études de physique, avait commencé sa carrière de météorologue à l'armée, était celui qui avait découvert l'ampleur de la catastrophe de Tchernobyl, avait aidé Bertrand Piccard et Steve Fossett dans leurs exploits? On t'en dit donc plus sur le parcours de Luc Trullemans grâce à cette interview.

 
1970: Etudes de physique avortées
 
Luc Trullemans: «J'ai entamé des études de physique, que je n'ai jamais terminées, pour la simple et bonne raison qu'elles ne proposaient pas de météorologie. Mon seul et unique intérêt était de devenir météorologue, j'ai en effet toujours été passionné par cette matière depuis ma plus tendre enfance. J'ai donc décidé de m'inscrire au Wing Météo de l'Armée après mes deux candidatures en physique. Je suis en effet un homme de terrain, et non quelqu'un de théorique.»
 
 
1972: Formation au Wing Météo de l'Armée
 
Luc Trullemans: «J'ai fait un COR (Candidat Officier de Réserve) au Wing Météo de l'Armée de l'air, avec une option de cours de prévisionniste. J'ai donc obtenu mon certificat de prévisionniste à l'Armée Belge où j'ai signé pour un an supplémentaire, en tant que sous-lieutenant. J'étais très content de me retrouver sur le terrain et de faire partie d'une équipe, ce que ne permettaient pas les études plus théoriques.»
 
 
1974: Premiers pas à l'IRM

Luc Trullemans: «Je suis rentré par la petite porte à l'Institut Royal Météorologique (IRM) qui m'a rappelé après mon service militaire pour m'engager en tant qu'observateur en météorologie. Après des missions en Allemagne et en Angleterre, j'ai été affecté dans une nouvelle section qui venait d'être créée, celle de la pollution atmosphérique. Mon job était donc de créer des prévisions sur la pollution en Belgique, selon certains paramètres.»
 
 
1986: Découverte du nuage radioactif de Tchernobyl
 
Luc Trullemans: «Le 3 mai 1986, j'étais de garde à l'IRM et j'ai ainsi été le premier en Belgique, et certainement en Europe, à remarquer le passage d'un nuage radioactif sur le Nord-Est de la France, la Belgique, les îles britanniques pour ensuite aller mourir sur la Norvège. Après le passage d'un premier nuage, les autorités russes avaient en effet déclaré que ce n'était qu'un incident ponctuel, que tout était sous contrôle et qu'il ne fallait pas s'inquiéter davantage. En faisant des calculs rétroactifs, je suis parvenu à retracer le parcours du nuage vers Tchernobyl, ce qui prouvait que le 30 avril, il y avait encore de l'activité et que la centrale n'était absolument pas sous contrôle. L'OTAN a ainsi été contactée et les Russes ont donc reconnu qu'ils n'avaient aucun contrôle sur le noyau en fusion.»
 
 
1992: Routeur de ballons pour Bertrand Piccard
 
Luc Trullemans: «Suite à cette découverte, j'ai eu l'idée avec des collègues de mettre au point un programme qui prévoirait, en cas d'accident nucléaire, le trajet de la masse d'air en question. Et ce modèle m'a été utile lors ma première collaboration avec Bertrand Piccard, pour diriger son ballon, qui est le seul à avoir rallié l'Europe après cinq jours de traversée de l'Atlantique, grâce notamment à mes calculs. Connaissant la trajectoire de tout filet d'air en altitude, on est en effet capable de faire une prévision de 48 à 72 heures et ainsi diriger un objet dépendant des vents, comme un ballon par exemple. On le fait par exemple changer d'altitude pour corriger sa trajectoire et le faire arriver le plus vite possible en Europe. J'emploie encore ce même modèle pour toutes les courses de ballons que je fais actuellement.»
 
 
1994: Monsieur Météo débarque à RTL
 
Luc Trullemans: «Mon premier bulletin météo à RTL était un véritable challenge. Je ne suis en effet pas francophone, j'ai dû suivre des cours pour effacer un maximum mon accent flamand! En plus du stress de la caméra, j'avais donc le stress supplémentaire de la langue… Je n'étais pas vraiment à l'aise. J'aime réellement vulgariser ma discipline afin d'en faire profiter un maximum de monde, c'est déjà ce que je faisais dans des cours de météo pour amateurs. Après six mois, j'ai commencé à me sentir à l'aise devant la caméra. Je suis le seul scientifique à présenter la météo en Belgique francophone, je n'ai donc pas besoin de textes, contrairement à Sabrina Jacos, Audrey Leunens ou Stéphane van Bellinghen qui les apprennent par cœur. Et le font très bien. Je les ai d'ailleurs coachés au début pour leur apprendre ce qu'est une dépression, un anticyclone, …»
 
 
2001: Collaboration avec Steve Fossett
 
Luc Trullemans: «Après avoir pris connaissance des exploits réalisés précédemment avec Bertrand Piccard, l'aventurier Steve Fossett m'a également enrôlé pour un tour du monde en ballon, en solitaire cette fois. Avant de refaire équipe pour le record de la traversée de l'Atlantique à la voile.»
 
 
2012: La rançon de la gloire
 
Luc Trullemans: «Quand je me balade à Namur ou à Liège par exemple, j'enlève mes lunettes, j'essaie un peu de me cacher sinon les gens se retournent et commencent à me demander le temps qu'il fera demain! Mais le plus souvent, ils m'accostent juste pour me dire bonjour. Parfois, ils essaient de m'accaparer au restaurant, ce qui est plutôt dérangeant. Ou se plaignent que le climat est totalement déréglé alors que je suis en train de faire mes courses au Colruyt!»
 

10 astuces pour un stage réussi

Tirer parti de son stage n’est pas donné à tout le monde. En suivant les 10 conseils [...]

MON JOB D'ÉTUDIANT: Grand-frère des élèves du secondaire

Au cours de cette année académique, nous partons à la rencontre de jobistes étudiants [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Jobs in the picture





 

Prendre la parole en public: tout un art!

Que ce soit lors d'une présentation, devant un comité d'entreprise, en réunion [...]

31/12/2017

Leforem.be fait peau neuve

Si tu es habitué à surfer sur le site Internet du Forem, tu as certainement déjà [...]

17/12/2017

5 FAQ's pour les chercheurs d'emploi (2/5)

Quand on cherche pour la première fois un emploi, on se pose inévitablement des tas de [...]

09/12/2017

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84