Image
18/05/2013

Comment se déroule un entretien d'embauche?

A quoi dois-tu t'attendre quand tu es invité à un entretien d'embauche? A te retrouver devant un recruteur aux dents longues qui n'attend qu'une seule chose: te manger tout cru? Ou à une gentille conversation de comptoir? Nous avons divisé l'entretien d'embauche en trois phases: le warm-up, l'échange d'informations et le wrap-up.


Warm-up

Les premières minutes de l'entretien d'embauche sont très importantes car la première impression compte beaucoup. Avant même qu'un mot ne soit prononcé, le recruteur se fait déjà une image de toi. Comment tu l'as salué, ton habillement, la poignée de mains, tout cela a son importance. Ensuite fusent des questions introductives très innocentes à première vue. «Avez-vous facilement trouvé?» et d'autres, pour briser la glace. Attention, car la manière dont tu réponds à ces questions en dit long sur ta personne. Une fois que tu entends une question comme «Dites m'en plus sur vous», tu sais que tu es arrivé dans la deuxième phase de l'entretien d'embauche.

Echange d'informations

C'est l'interview à proprement parler. Ici, tu peux t'attendre à des questions-types comme «Pourquoi avoir choisi ces études dans cette université?», «Qu'attendez-vous de ce job?», «Quels sont vos points forts et vos points faibles?», «Quels sont vos projets à long terme?», etc. Si tu es bien préparé et que tu as une certaine confiance en toi, tu as ainsi l'occasion de révéler tes compétences et tes connaissances. N'aie pas peur d'entamer un dialogue. Un entretien d'embauche n'est pas un examen, c'est un échange d'informations durant lequel tu en apprends un peu plus sur l'entreprise et le recruteur se renseigne sur toi. Ne te fais pas trop de soucis si la conversation se révèle laborieuse. Comme expliqué plus haut, le warm-up est sûrement aussi important que l'échange d'informations, le wrap-up peut également être déterminant.

Wrap-up

Le wrap-up débute quand le recruteur veut savoir si tu as encore des questions. Pour éviter tout malentendu: oui, tu as des questions. Si tu restes muet à ce moment-là, cela ne fera pas bonne impression. Tu peux par exemple demander à quel moment tu peux t'attendre à un feed-back sur ce rendez-vous. Tu veux peut-être plus d'explications à propos d'un point abordé durant l'échange d'informations. Tu veux savoir la politique de recrutement de l'entreprise pour les cinq prochaines années. Encore une autre bonne question: «Monsieur ou madame, pourquoi appréciez-VOUS de travailler dans cette entreprise?», cela n'est évidemment possible que si la personne travaille là et n'est pas un recruteur externe. Dans tous les cas, cet 'adieu' est aussi important que la prise de connaissance, ne pense donc pas que l'entretien d'embauche est terminé après l'échange d'informations.

Ah oui, nous n'avons pas parlé du salaire. Les négociations de salaire valent bien un chapitre séparé. Nous en parlerons donc dans un prochain article.


Face aux métiers en pénurie, l'IFAPME propose de nombreuses formations

Face aux métiers en pénurie, l'IFAPME propose de nombreuses formations afin de permettre à ses apprenants [...]

Guido recherche un(e) Sales/PR Manager régional (Wallonie)

Tu es une personne enthousiaste qui peut obtenir des résultats efficaces de manière indépendante? Tu [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84