Image
24/07/2017

MON JOB D'ÉTUDIANT: Dans un festival

Au cours de cette année académique, nous partons à la rencontre de jobistes étudiants à travers le pays. Pour en savoir plus sur leur expérience et leur quotidien. Pour ce numéro, nous avons rencontré Marie-Flore qui a récemment travaillé en tant que blogueuse pour les Francofolies de Spa.


Prénom: Marie-Flore

Âge: 18 ans

Études: Communication

Job: Coordinatrice technique et graphique, journaliste pour un blog

Lieu: Spa (Francofolies)

Pourquoi?

Marie-Flore: C’est une sorte d’opportunité qui s’est présentée. Vers octobre 2015, alors qu’une amie et moi regardions les prix des pass pour le festival des Francofolies de Spa, nous nous sommes posé la question de savoir s’il serait possible d’y travailler. Après quelques e-mails, il s’est avéré qu’il était bien possible de postuler pour travailler au sein même du festival, mais bosser comme 'barman', ce n’était pas réellement ce que je visais. Étant blogueuse et passionnée de réseaux sociaux, j’ai demandé si des postes de community management n’étaient pas à prendre. Une réponse positive de la part de l’équipe de ce département plus tard, je faisais partie du festival. Avoir l'opportunité de travailler comme coordinatrice technique et graphiste du blog des Francofolies de Spa, j'avoue que ça m'emballait quinze fois plus que d'aller passer mes journées à la caisse de mon Delhaize. C'était un travail tellement épanouissant, qui me faisait me rendre mieux compte de ce que je voulais vraiment.

Journée-type?

Marie-Flore: Il a bien sûr fallu créer ce blog, ce qui a demandé plusieurs réunions avec l’équipe web et de nombreuses heures de travail. Mais une journée-type pendant le rush du festival, ça donnait plus ou moins ceci: après un réveil à 10h30, il est l’heure à 11h45 de rejoindre l’équipe dans notre bureau au sein l'hôtel Radisson Blue Palace. On passe en revue les concerts du jour, qui doit s’occuper des publications Facebook, et chaque journaliste prend son poste et s’occupe d’une ou deux scènes pour couvrir tous les shows musicaux et en retranscrire un court résumé ou appréciation. À 15h, c’est parti: les concerts commencent, et les va-et-vient entre les scènes et le bureau s’enchainent. Comptes rendus, conférences de presse, interviews, tout y passe. À 23h30, la plupart des concerts sont finis. Tout le monde clôture ses articles et l’éditeur en chef les corrige avant de les valider. Pour ma part, mon job doit attendre la fin de cette correction, alors le temps est venu de faire un peu la fête dans Spa! 2h30: rentrée et fatiguée, je dois maintenant poster tous les articles de la journée et m’occuper des partages Facebook avant d’aller me coucher.

Qualités développées?

Marie-Flore: Réagir en situation de 'stress', être concise et précise, trouver et chercher des sources et se renseigner afin de pouvoir donner une petite appréciation à un concert, travailler en équipe et être ponctuelle (pour les concerts).

Avantages?

Marie-Flore: J'ai pu rencontrer de multiples personnes sortant d'études de communication, découvrir des branches jusque-là inconnues pour moi, des métiers improbables. Mais aussi réaliser les interviews d’Alex Germys et Nicolas Testa en compagnie d’une pro, des conseils que je vais garder bien au chaud pour plus tard.

Inconvénients?

Marie-Flore: Les journées et horaires épuisants après une semaine, je manquais d’entrainement.

Facile à combiner avec les études?

Marie-Flore: Sur ce point, je dirais non car je pense que je n’aurais pas pu m’investir dans ce projet si je ne me réorientais pas. C’est le fait de n’avoir eu aucun examen à passer et aucun cours à suivre en fin d’année qui m’a permis d’y prendre part.

Première expérience de jobiste?

Marie-Flore: Ce n’était pas ma première expérience de jobiste, mais c’est jusqu’ici la meilleure et la plus intéressante! J’ai déjà été animatrice de stage pour enfant dans l’art créatif, assistante photographe pour des mariages et photographe pour de petits événements, hôtesse de streetmarketing, des jobs qui sortent tout de même du commun, je trouve!


Et si on réconciliait les jeunes et la politique?

Parfois, les étudiants n'attendent pas la fin de leurs études pour se lancer dans l'entrepreneuriat. [...]

Connaissez-vous le programme 'Global Graduate Trainee' de Puratos?

Pour en apprendre un peu plus sur ce superbe programme destiné aux jeunes diplômés, [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84