Grâce à EVENTER, retrouve toutes les photos de ton événement!

28/02/2018 // Categorie: Starters




Le lendemain d'une soirée de fêtes, on se réveille souvent avec - outre une sévère gueule de bois - la désagréable sensation de ne pas avoir accès à toutes les photos de l'événement. C'est pourtant ce que propose Eventer, une application gratuite de partage de photos entre les invités d'une même soirée. Nous avons rencontré son co-fondateur Pierre-Yves Bossard, un Français de 31 ans installé depuis huit ans en Belgique, qui nous en dit plus sur cette nouvelle plateforme ambitieuse.


GUIDO: Comment est née l'application Eventer?
Pierre-Yves Bossard
: Après de multiples expériences, j'ai rencontré mon associé (ndlr: Marc-Henri Wouters), qui était en train de développer l'application. Je lui ai principalement apporté une vision stratégique et des idées de développement. Et ça a immédiatement matché entre nous, on a donc lancé Eventer ensemble.

Un album partagé par géolocalisation

GUIDO: Si tu devais résumer Eventer en quelques mots…
Pierre-Yves Bossard
: On est parti de ce constat très simple: à chaque fois qu'on participait à un événement, on se retrouvait face à la problématique du rassemblement des photos. Du coup, on a développé Eventer qui permet de créer un album partagé par géolocalisation. L'avantage de la géolocalisation, c'est de n'avoir qu'à ouvrir l'application sur le lieu de l'événement pour accéder directement à l'album, poster ses propres photos, les partager et les commenter.

GUIDO: N'est-ce pas parfois handicapant d'être deux pour porter un tel projet?
Pierre-Yves Bossard
: Au contraire, je ne vois ça que comme un avantage. Pour la bonne et simple raison suivante: on a beau essayer de multiplier les compétences, on ne les a pas toutes. C'est extrêmement important, encore plus dans un projet d'application ou de type digital, d'avoir quelqu'un qui a une connaissance technique des choses.

GUIDO: Vous avez récolté 100.000 euros en 48 heures via une campagne de crowdfunding! Comment t'expliques-tu cet engouement fulgurant?
Pierre-Yves Bossard
: Nous aussi, on a été très surpris! On a commencé à prospecter en urgence avant la campagne publique et en 48 heures, il s'est passé des choses assez incroyables! Notamment de la part de personnes qu'on n'avait plus vues depuis longtemps et qui ont mis des cachets assez importants…

GUIDO: Quand on lance une application, on fait parfois face à une route parsemée d'embûches, le découragement est-il parfois survenu dans votre quotidien?
Pierre-Yves Bossard
: Dans tout entrepreneuriat, c'est toujours la première année qui est la plus compliquée. On ne s'est pas payé pendant très longtemps, par exemple. Travailler pour 0 euro, bosser comme des malades, avoir un retour positif mais ne pas pouvoir lever de fonds pour se développer davantage, ça devient au bout d'un moment très fatigant. On fait beaucoup de choses en même temps, avec beaucoup d'énergie, et on a parfois tendance à se focaliser sur ce qui ne va pas. On a eu ces moments de doute au cours de l'été dernier, après quoi tout s'est heureusement débloqué pour nous.

Un service gratuit mais rentable

GUIDO: Cette application est gratuite pour n'importe quel quidam qui organiserait un événement de grande ampleur ou non…
Pierre-Yves Bossard
: Le but de l'app est en effet d'offrir un service gratuit. Et c'est extrêmement important de répondre à un besoin, une problématique, gratuitement. Afin que les gens puissent l'utiliser dans un cadre privé, pour leurs voyages, en famille, entre amis, …

GUIDO: Pour le B2B, c'est différent?
Pierre-Yves Bossard
: Évidemment, les besoins de quelqu'un comme vous et moi en vacances par exemple n'est pas le même que ceux de Proximus qui organise un team-building ou un kick-off meeting. On a développé d'autres outils pour ce genre de client.

GUIDO: C'est donc de cette façon que vous pouvez gagner de l'argent grâce à cette application gratuite?
Pierre-Yves Bossard
: Notre moyen principal de gagner de l'argent est aujourd'hui de proposer cette solution premium aux organisateurs d'événements, rassemblant outils de communication, outils de gestion d'image et d'animation digitale. Notre but est clairement de devenir le réflexe événements.

GUIDO: Toutes les photos partagées sont-elles publiques ou existe-t-il un moyen de les garder privées si on le désire?
Pierre-Yves Bossard
: Il y a toujours un accès sur la circonférence de l'événement. Un accès libre de droit ou avec un mot de passe. Un exemple typique: je fais ma pendaison de crémaillère et je ne m'entends pas spécialement avec mon voisin du dessous, il ne pourra donc pas accéder à mon album Eventer même s'il a un identifiant sur l'application.

La confiance et l'envie

GUIDO: Devenir entrepreneur, être ton propre patron, cela faisait partie de tes rêves?
Pierre-Yves Bossard
: Oui, c'est clairement quelque chose que j'ai toujours voulu. Par le passé, j'ai été à deux doigts de me lancer un certain nombre de fois, mais je n'avais jamais passé le cap parce que je cherchais aussi la bonne personne avec qui s'associer. C'est comme dans un couple, en fait, on ne se lance pas si on n'a pas une confiance totale envers la personne avec qui on s'associe. J'avais une réelle envie de me lancer, ce n'est pas quelque chose qui est arrivé comme un cheveu sur la soupe. D'ailleurs, je n'aurais pour rien au monde envie de revenir en arrière, ça m'est quasiment impossible.

GUIDO: Tu as pratiquement attendu dix ans pour devenir indépendant. Ces années ont-elles contribué à ton essor professionnel?
Pierre-Yves Bossard
: Toutes ces expériences m'ont mené à l'entrepreneur que je suis aujourd'hui. Ce background professionnel a aussi beaucoup donné à Eventer. Sans cette expérience, ça aurait été plus compliqué, la phase d'apprentissage aurait été plus longue.

GUIDO: Selon toi, tout le monde peut-il se lancer en tant qu'entrepreneur ou faut-il avoir certaines prédispositions pour relever ce genre de défi?
Pierre-Yves Bossard
: Je ne pense pas que le mot 'prédispositions' soit adapté. Je parlerais plutôt d'envie. Sans l'envie, il n'y a pas de moteur, et s'il n'y a pas de moteur, ça ne peut pas marcher. N'importe qui peut être entrepreneur, oui, mais avec l'envie.

Plus d'infos sur www.eventer.cc

 


Retour à l'aperçu

Comments

Autres articles Guido intéressants

Suis-nous aussi sur les médias sociaux ci-dessous

Ce site participe à l’Etude CIM Internet. Les sites qui reprennent le logo rassemblent des données sur le nombre de visiteurs et de pages visitées à l’aide de cookies. Un cookie est un petit fichier texte qui est placé par un serveur sur le disque dur de votre ordinateur. Aucun logiciel supplémentaire n’est installé. Un cookie n’endommage en rien votre matériel ou les programmes que vous utilisez.

Les données qui sont récoltées dans le cadre de cette étude sont tout à fait anonymes. Elles servent uniquement à la comparaison du nombre de visiteurs sur les sites participants. Vous trouverez de plus amples informations sur l’étude et sur les résultats de la mesure sur  le site du CIM. .