Image
26/06/2018

MON JOB D'ÉTUDIANT: Dans un festival

Au cours de cette année académique, nous partons à la rencontre de jobistes étudiants à travers le pays. Pour en savoir plus sur leur expérience et leur quotidien. Pour ce numéro, nous avons rencontré Julie qui a œuvré en tant que bénévole dans des festivals


Prénom: Julie     
Âge: 24 ans
Études: Information et Communication
Job: Communication
Lieu: Les Ardentes

Pourquoi?
Julie: 
Depuis toute petite j’avais envie de travailler dans l’événementiel. Étant donné que j’aime beaucoup la musique, il me semblait logique de combiner ces deux aspects. Et on ne va pas se mentir, j’avais aussi très envie de découvrir l’envers du décor. Voir comment ça se passe dans les coulisses, les backstages, etc.

Journée-type?
Julie: 
On ne peut pas vraiment parler de journée-type quand on s’occupe de la communication d’un événement selon moi. Il y a évidemment des choses à faire chaque jour mais il faut savoir s’adapter. J’ai eu différentes tâches à accomplir durant mon stage comme par exemple: la mise en place et la gestion de la promo sur le terrain, le suivi des partenariats web, la mise à jour/rédaction des informations des sites Internet, la gestion des fiches artistes (biographies, etc...), la gestion des accréditations presse et invités, la modération et la gestion des réseaux sociaux.

Bénévolat?
Julie
: Étant donné que j’étais en stage, je n’étais pas payée. Cependant, j’avais quelques avantages comme mon accès gratuit au festival, des tickets boissons et repas.

Avantages?
Julie: 
C’est une expérience enrichissante tant au niveau humain que musical. J’ai découvert certains chanteurs/groupes que je ne connaissais pas au travers des différentes affiches. Ayant travaillé sur Les Ardentes, le Ronquières Festival et la Fête des Solidarités, on brasse énormément de styles de musiques. On rencontre également beaucoup de personnes qui travaillent dans l’ombre (logistique, ingé son/lumière, etc.) pour que le festival fonctionne. Et c’est ce que j’aime le plus dans ce job: rencontrer d’autres gens et apprendre d’eux, de leur métier et de leur expérience.

Inconvénients?
Julie: 
Il y a peu d’inconvénients pendant la préparation et l’organisation du festival. Quelques jours avant, il faut tout installer mais on ne peut pas réellement parler d’inconvénients à proprement parler car il faut bien mettre les choses en place si l’on veut que notre événement ait lieu. Maintenant, une fois que le festival a commencé, les horaires sont assez lourds (et on ne dort pas beaucoup) mais cela en vaut la peine pour le résultat qu’on obtient.

Facile à combiner avec les études?
Julie: 
Si on est à l’université, comme moi, c’est facilement combinable avec les études car on n’a pas cours tous les jours de 8h30 à 18h30. Après, il y a toujours des périodes plus compliquées et il faut s’organiser. Mais en général, cela n’a pas posé trop de problèmes dans mon cas.

Première expérience de jobiste?
Julie: 
Ce n’était pas ma première expérience en tant que stagiaire. J’avais déjà effectué quelques stages dans une agence de voyage ou dans un office du tourisme. J’ai également eu d’autres jobs d'étudiants avant cette expérience. J’ai notamment travaillé dans le département marketing des éditions De Boeck.

Et si tu gagnais de l'argent en devenant baby-sitter?

Pour arrondir facilement leurs fins de mois, les étudiants choisissent souvent de faire quelques [...]

SENEFFE FESTIVAL: 10 nouveautés pour fêter ses 10 ans

Petit festival devenu grand, le Seneffe Festival fête cette année ses dix années [...]

  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider
  • Slider

SOCIAL

Jobs in the picture

  • Slider





 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84