Image
22/04/2021

«Va te faire inoculer»: La belle histoire derrière le badge-star du confinement

C'est une des belles histoires du confinement. Alors qu'elle crée des boucles d'oreilles et des badges aux slogans cash et humoristiques, Marie-Laure Desmanet (Les Ateliers de Lilo) se voit du jour au lendemain propulsée sur le devant de la scène. En cause: son badge 'Va te faire inoculer' qu'une infirmière porte lors du premier jour de vaccination et qui est photographié par un journaliste présent. Et c'est cette photo qui est ensuite choisie par le journal anglais The Guardian pour illustrer un article sur la vaccination. «J'ai failli tomber dans les pommes quand on m’a partagé l’article. Du coup, ce badge a bénéficié d’un coup de projecteur international. Quelle belle histoire!»


GUIDO: Comment sont nés Les Ateliers de Lilo?
Marie-Laure
: Je crée et imagine depuis ma plus petite enfance. Ma maman, enseignante, avait une 'farde à bricolages' (le Pinterest de l’époque!) que je parcourais régulièrement. J’ai été à l’académie de Châtelet, où je suivais des cours d’arts plastiques et de poterie. J’en garde de merveilleux souvenirs. L’esthétique et l’art ont beaucoup d’importance, pour moi. J’ai créé de petites choses en papier, elles ont plu, j’ai créé une page Facebook et de fil en aiguille, je suis devenue indépendante complémentaire. Au départ, mes bénéfices me permettaient d’investir dans du nouveau matériel (souvent onéreux). Mon but premier n’était pas d’en vivre.

«Mes badges sont un mélange d'auto-dérision, de culot et de bonne humeur, avec un soupçon de cynisme»

GUIDO: Outre les bijoux, ce sont surtout tes badges qui font sensation depuis quelques semaines… Tu te souviens encore du slogan de ton premier badge?
Marie-Laure
: Au départ, je faisais des cartes postales artisanales, mais j’ai vite eu envie de faire des badges. Exprimer beaucoup, sur 44 millimètres, c’est un chouette challenge. Mes premiers badges étaient très colorés et sur le thème du Laetare de La Louvière. Un des premiers slogans était 'Mimosa Mi-pompette'. En référence à la fleur jaune typique du carnaval et des bulles festives, lors du ramassage des Gilles. Un moment de liesse et générosité 'à la belge'. Nous en sommes encore plus conscients, aujourd’hui!

GUIDO: Depuis, les slogans se sont multipliés par centaines. On peut notamment citer les suivants: Je suis humoureuse, Ne me regarde pas sur ce ton ou Mille-feuilles émotionnel. Où puises-tu ton inspiration?
Marie-Laure
: Parfois, je parle des mes idées et je vois si elles font réagir. Mon cerveau est constamment en ébullition. Je retiens un mot, une situation, je les retravaille. Avant, je ne les notais pas et j'en oubliais. Maintenant, je note toutes mes idées et j'y reviens. J’en abandonne certaines et en laisse d’autres en suspens. Je les laisse mûrir. Parfois, je suis tout de suite persuadée que l’idée va plaire et je stoppe tout ce que je fais et fonce dans mon atelier pour la concrétiser. C’est une sorte de montée d’adrénaline.

GUIDO: Comment résumerais-tu l'état d'esprit de ta marque?
Marie-Laure
: Auto-dérision, culot, bonne humeur, un soupçon de cynisme et de l’Être Humain 'puissance mille'. J’adore observer et décortiquer les gens. Partout. Tout le temps. Je vous ai à l’œil. (rires)

«Chaque badge a un destinataire, il est là à attendre son propriétaire»

GUIDO: Quelle est la recette du badge parfait?
Marie-Laure
: Clair, net, précis, rigolo et graphique. Chaque badge a un destinataire. J’en suis persuadée. Il est là à attendre son propriétaire.

GUIDO: Quels sont les principaux retours des gens sur ta page Facebook?
Marie-Laure
: C’est toujours bienveillant. Les abonnés se taguent, commentent, m’encouragent. J’adore les surprendre avec de nouvelles créations. J’ai toujours un petit stress avant de publier un nouveau badge. «Va-t-il faire mouche? Vont-ils comprendre? Vais-je trop loin?». Ils me demandent souvent où je vais chercher tout ça!

«Cultiver la bonne humeur, c'est presque un devoir»

GUIDO: Tu es un peu à contre-courant du reste de la population avec la Covid qui a eu un effet bénéfique sur tes ventes!
Marie-Laure
: Oui. Enfin, disons que j’ai, comme tout le monde, eu besoin d’objectifs quotidiens, lors du premier confinement. Créer un badge chaque jour et 'amuser la galerie' m’a semblé être une bonne idée. Mes abonnés ont aimé, partagé, commandé… Ma page a eu de plus en plus de visibilité. J’ai eu de plus en plus de demandes d’envois postaux et de livraisons dans mon village, que je faisais à vélo. J’ai aussi glissé des badges 'surprises' dans les boites aux lettres de gens que j’apprécie et que je ne croisais plus. La bonne humeur, ça ne laisse jamais indifférent. La partager et la cultiver, c’est presque un devoir. Une politesse.

GUIDO: À quoi peut-on s'attendre pour la suite?
Marie-Laure
: La gamme va s’élargir. Patience! Je suis en plein travail d’impression de cartes postales, que je peaufine avec l’imprimerie de mon village. J’aime m’entourer de professionnels locaux. Se serrer les coudes, c’est important. J’imagine d’autres produits sympas et de nouveaux slogans sont évidemment au programme!


Valorise tes compétences en jeux vidéo sur ton CV!

Aurais-tu un jour pensé que les heures passées devant ta console de jeux te seraient bénéfiques lors [...]

Des jobs pour les IT

C'est quoi un IT? Ça fait quoi, un IT? Et pourquoi sont-ils si recherchés sur le marché du travail? [...]

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84