Image
15/06/2021

OCHA SAN: Du thé éthique et durable

Parfois, les étudiants n'attendent pas la fin de leurs études pour se lancer dans l'entrepreneuriat. La preuve dans cette nouvelle rubrique qui met en lumière les futurs décideurs de demain. Dans ce numéro, focus sur Iris Hustin qui a décidé de lancer son entreprise de thés éthiques et durables alors qu'elle est encore étudiante en marketing actuellement.


Pourquoi?
Iris
: «Je suis une grande amatrice de thés et mon compagnon aussi. Nous n’étions pas pleinement satisfaits par ce qui était proposé à Namur, alors j’ai voulu lancer ma propre marque avec des produits éthiques et durables. Depuis début 2020, j’avais envie de créer mon entreprise mais je comptais attendre la fin de mes études pour le faire. La situation sanitaire ainsi que la perte de mes jobs d'étudiants ont accéléré le processus. Je me suis alors penchée sur le statut d’étudiant-entrepreneur et ses avantages, puis j’ai finalement décidé de me lancer!»

Le concept?
Iris
: «Je livre des thés directement chez mes clients, de préférence à vélo. À terme, je compte également mettre en place des dégustations à domicile pour partager ma passion avec mes clients.»

Les différentes étapes?
Iris
: «Il m’a déjà fallu trouver un fournisseur en accord avec mon concept. C’est-à-dire qui puisse me proposer des thés éthiques, éco-responsables et proches de la Belgique. J’ai ensuite dû trouver un mode de fonctionnement, une identité graphique, faire une analyse du marché et, finalement, faire toute la partie administrative.»

Facile à combiner avec les études?
Iris
: «C’est un statut qui comporte surtout des avantages d’après moi. Je reçois du soutien de mon école, de mes professeurs et je bénéficie de certains avantages fiscaux qui ne sont pas négligeables quand on se lance. Laisser totalement l’école de côté pour me consacrer uniquement à ce qui me passionne est très tentant! Il faut que je fasse attention à maintenir un équilibre entre mes études et mon entreprise. J’ai la 'chance' d’avoir doublé l’an passé, alors l’école m’a permis de suivre une année allégée pour me consacrer à fond à mon entreprise et heureusement car cela me demande beaucoup de temps!»

Des soutiens?
Iris
: «De ma famille en premier lieu! J’ai aussi beaucoup d’amis qui m’ont aidée à faire un test à grande échelle. Une fois lancée officiellement, j’ai également reçu une aide précieuse de la part de mon école et de mes professeurs sur des points-clés. J'ai en effet la chance d’être dans une école qui m’accompagne vraiment bien. Quand j’ai lancé mon projet, j’ai dû remplir une fiche expliquant l’aide que j’attendais de l’école. Je peux contacter mes professeurs à tout moment pour recevoir de l’aide, obtenir une réponse claire à une interrogation sur mon travail… Ils répondent en général dans la journée ou le lendemain. Cela m’apporte la sécurité dont j’ai besoin sans m’étouffer.»

Des difficultés?
Iris
: «Au tout début, j’ai dû injecter plus d’argent que je ne l’aurais cru. J’ai aussi fait face à quelques imprévus au niveau des dépenses, j’ai dû revoir plusieurs fois mon organisation, ma façon de travailler, …»

Journée-type?
Iris
: «Je me mets devant mon ordinateur vers 10 heures pour travailler. Je vérifie où en sont les commandes, j’enrichis la page Facebook, j’encode les nouveaux thés si besoin dans un fichier avec toutes les informations nécessaires aux étiquettes. Ensuite, j’empaquète les thés si j’ai des commandes. Cela implique donc de découper et coller les étiquettes, remplir les sachets et préparer les colis. Tout au long de la journée, je reste près de mon GSM pour répondre au plus vite aux messages sur la page ou pour répondre aux appels.»

Et après?
Iris
: «Dans le futur, j’espère pouvoir faire des dégustations directement au domicile des gens pour transmettre ma passion et travailler un peu plus avec l’horeca.»


Valorise tes compétences en jeux vidéo sur ton CV!

Aurais-tu un jour pensé que les heures passées devant ta console de jeux te seraient bénéfiques lors [...]

Des jobs pour les IT

C'est quoi un IT? Ça fait quoi, un IT? Et pourquoi sont-ils si recherchés sur le marché du travail? [...]

Topmovies

SOCIAL

Jobs in the picture






 

 

GUIDO SA est l'entreprise média de niche numéro 1 en Belgique vers le groupe-cible des jeunes (les étudiants en particulier), les écoliers et les young starters.

Bruiloftstraat 127, 9050 Gentbrugge
Tel.: +32 (0) 9 210 74 84